#CELEBRATINGLUXEMBOURG 

«Le pays se vend mal à l’étranger»

05 Septembre 2017 Interview par Jean-Michel Gaudron
Yves Wagner:
Yves Wagner: «Les paysages au Luxembourg sont exceptionnels, les gens généralement accueillants et bienveillants, et la nourriture excellente.» (Photo: Julien Becker / Archives)

Maison Moderne a choisi de placer l’année 2017 sous le signe de #CelebratingLuxembourg pour mettre en lumière celles et ceux qui contribuent au rayonnement du pays à l’étranger. Aujourd’hui, témoignage de l’économiste Yves Wagner.

Figure de longue date de la place financière, Yves Wagner a parcouru le monde de long en large et sans jamais rien faire de travers. Longtemps chef économiste à la BGL, il a, en 2004, cofondé The Directors’ Office, et siège, à ce titre, dans de nombreux conseils d’administration, notamment de sociétés de gestion.

Passionné de sport en général, il pratique le polo à du haut niveau (il en préside la fédération au Grand-Duché) et a transmis le virus à sa fille Estelle. Il est également président de l’Automobile Club du Luxembourg, fruit d’une autre passion pour le sport auto.

Monsieur Wagner, votre activité dans le secteur financier contribue au rayonnement à l’international du Luxembourg. Quand en avez-vous pris conscience pour la première fois?

«Cela doit remonter à pas mal d’années. Dès le milieu des années 80, j’ai commencé à donner des conférences dans de nombreux pays, notamment en Europe, en Asie et au Canada. À l’époque, j’étais l’économiste en chef d’une grande banque de la Place et responsable de la gestion institutionnelle et du développement à l’étranger. Les conférences visaient en premier lieu à faire connaître nos idées et recherches à l’étranger, mais petit à petit, c’étaient les organisateurs, les établissements financiers ou centres de recherche étrangers qui me sollicitaient pour des interventions et conseils.

C’est à partir de ce moment-là que j’ai réalisé combien le Luxembourg pouvait rayonner à l’étranger, non seulement par des actions de nos gouvernements, mais surtout par des interventions privées.

Le Luxembourg est une place financière forte, parfois décriée dans certains médias. Mais quelles sont sa vraie image et sa vraie réputation auprès des autres professionnels du secteur financier des autres pays?

«Les Luxembourgeois sont plutôt de nature timide et réservée. Dans ce contexte, il m’est arrivé de dire que le pays se vend mal à l’étranger. Tel est certainement encore le cas aujourd’hui, même si des efforts de ‘branding’ ont été entrepris depuis quelques années.

Par contre, parmi les professionnels que je rencontre, je n’ai pas souvent entendu les critiques qu’il m’arrive de lire dans certains médias. Au contraire, du moins parmi les professionnels du secteur financier dans les autres pays, la réputation et l’image du Luxembourg sont généralement bonnes. Dans l’industrie des fonds d’investissement, qui m’intéresse plus particulièrement depuis de nombreuses années maintenant, cette réputation est même excellente. Cela provient non seulement de la qualité des services fournis dans cette industrie, mais également de la qualité du régulateur, plus proche des professionnels que dans d’autres pays.

Luxembourg est un pays fiable, dynamique et ouvert. Reconnaissez-vous le Luxembourg dans ces mots-clés retenus par le gouvernement?

«L’ouverture du pays est notamment démontrée par la population cosmopolite, qui n’a que peu d’égales dans d’autres pays. Cette ouverture, entamée depuis de nombreuses décennies, explique également une partie essentielle du dynamisme économique et social. Le développement économique du pays ne peut pas être dissocié de son ouverture. Je reconnais donc certainement le Luxembourg dans ces deux mots-clés.

Quant à la fiabilité, j’y souscris également, en particulier en raison d’une stabilité politique certaine, qui permet aux entreprises des prévisions sur le long terme, non affectées par des aléas d’une politique fluctuante. Certes, on peut toujours mieux faire, mais en analyse comparative, le Luxembourg est certainement fiable, dynamique et ouvert.

Que vous disent vos interlocuteurs à l’étranger sur le Luxembourg?

«Dans le monde professionnel, la plupart des interlocuteurs reconnaissent les qualités du pays, telles que citées ci-dessus. C’est la raison pour laquelle, dans ce monde professionnel, l’image du Luxembourg est généralement bonne. Dans un cercle plus privé, le pays reste néanmoins mal connu et souvent décrit par les clichés véhiculés par certains médias. Mais je pense que le Luxembourg ne fait pas exception en ce domaine: chaque pays peut ainsi être jugé par des clichés par des gens qui ne le connaissent pas vraiment.

Et qu’est-ce que vous leur répondez pour leur donner envie de visiter le Luxembourg?

«Le pays a beaucoup d’atouts, qui dépassent de loin l’activité économique et financière. Les paysages y sont exceptionnels, les gens généralement accueillants et bienveillants, et la nourriture excellente. L’offre de produits culturels et académiques n’a cessé de se développer au cours des dernières décennies. Pour s’en convaincre, il n’y a pas d’autres moyens que de visiter.

À quelle occasion avez-vous pu particulièrement être fier du Luxembourg?

«Dans le domaine politique, je suis particulièrement fier que le Luxembourg ait été à l’origine de la construction européenne et prêt à accueillir les premières institutions européennes sur le territoire luxembourgeois, alors que les autres pays étaient très réticents. Nous devons beaucoup à ces hommes qui avaient une vision.

Dans le domaine industriel, je souligne régulièrement que de grandes entreprises connues dans le monde entier ou diverses inventions sont d’origine luxembourgeoise.

Finalement, dans la mesure où j’ai toujours eu des loisirs importants dans le domaine du sport, j’éprouve aussi une fierté certaine lorsque les sportifs luxembourgeois brillent à l’étranger. Je connais les efforts nécessaires à ces accomplissements, et je remercie les sportifs pour ce qu’ils apportent au pays.»

L’aventure #CelebratingLuxembourg continue sur celebratingluxembourg.com pour découvrir toutes les personnalités.

Rendez-vous le 13 décembre pour le grand événement Celebrating Luxembourg.