Rentrée scolaire

Le numérique signe sa rentrée au lycée

13 Septembre 2017 Par Frédéric Antzorn
iPad
Des iPads vont être mis à la disposition des élèves dans les lycées qui proposent un concept pour l’utilisation du support et de contenus numériques en classe. (Photo: DR)

À côté de la réforme de l’examen et du diplôme de fin d’études, la valorisation des compétences numériques des adolescents constitue l’une des principales nouveautés qui seront introduites dans l’enseignement secondaire à compter de cette nouvelle année scolaire.

Tout comme pour l’accueil de la petite enfance, le préscolaire et le fondamental, une série de réformes entrera en vigueur au niveau de l’enseignement secondaire à compter de la rentrée scolaire de ce vendredi.

Axées sur une plus grande autonomie des lycées, pour une meilleure prise en compte de l’hétérogénéité des élèves, ces réformes tendent à diversifier l’offre scolaire pour multiplier les chances de réussite de chaque adolescent.

Ces chances de réussite passeront notamment par une meilleure préparation aux examens avec, en fin de cycle, une réduction à six du nombre d’épreuves à présenter.

«Le niveau d’exigence restera, lui, inchangé», souligne le ministère, notant que cet examen national continuera de clôturer un parcours durant lequel l’élève a été préparé à entamer des études supérieures dans une université francophone, germanophone ou anglophone, selon le principe des sections qui allient culture générale et spécialisation.

Pour mieux accompagner les élèves vers le monde universitaire, une certification plus complète sera également mise en place.

Distribution d’iPads

C’est ainsi qu’un complément au diplôme de fin d’études leur sera délivré, mentionnant toutes les branches qu’ils auront étudiées en classe de 2e et de 1re, ainsi que les objectifs visés et le nombre de leçons hebdomadaires.

S’y ajoutera encore un dossier dans lequel le lycée certifiera les engagements de chaque élève dans le contexte scolaire, tant au niveau du comité des élèves qu’à celui des activités périscolaires ou encore des projets.

Outre cette principale refonte, une autre nouveauté de cette rentrée sera la valorisation des compétences numériques.

À compter de cette nouvelle année scolaire, les lycées auront la possibilité, dans le cadre de projets pédagogiques, de mettre des iPads à disposition de leurs élèves et donc – espère le ministère – seront motivés à concevoir un concept pour l’utilisation du support et des contenus numériques en classe, ainsi que l’adaptation des méthodes d’enseignement à ce nouvel outil.

Des digital leaders à former

Toujours dans le cadre du numérique, le ministère a également lancé le label «Future Hub» pour valoriser les lycées qui s’ouvrent aux technologies et à un apprentissage innovant dans le domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques.

Pour obtenir ce label, ces lycées doivent préparer les adolescents à la diversité des métiers du secteur des TIC grâce à des supports et des méthodes pédagogiques adaptées.

Au Lycée des arts et métiers à Luxembourg ainsi qu’au Lycée technique d’Esch-sur-Alzette – déjà labellisés Future Hub, tout comme le futur Lycée Edward Steichen à Clervaux –, une nouvelle section I, pour informatique et communication, accueillera ses premiers élèves cette année.

Selon le ministère de l’Éducation nationale, cette section vise à former des digital leaders et des professionnels de l’IT, capables de maîtriser la création et l’application de nouvelles technologies, et ouvre l’accès aux études supérieures, en particulier dans les domaines de l’informatique et de la communication.