Promotion

Le Luxembourg s’expose au Bourget

19 Juin 2017 Par Jean-Michel Gaudron
salon du Bourget
Tout comme en 2015, le stand collectif du Luxembourg sera une nouvelle fois bien présent au coeur du salon du Bourget. (Maison Moderne / archives)

Dans l’élan de son initiative Spaceresources.lu, le gouvernement luxembourgeois va profiter du Salon international du Bourget pour rayonner davantage. Dans son sillage, une quinzaine de sociétés nationales vont également se mettre en valeur.  

Jusqu’à dimanche prochain, l’aéroport de Paris-Le Bourget accueille la 52e édition du Salon international de l’aéronautique et de l’espace, rendez-vous incontournable du secteur.

Depuis plusieurs années, le gouvernement luxembourgeois est physiquement présent à cet événement bisannuel, et cette année encore, il y disposera d’un stand collectif pour présenter son savoir-faire. De moins d’une dizaine d’exposants les premières fois, la délégation est montée en puissance. Ce sont ainsi, cette année, pas moins de 15 entreprises et établissements publics qui seront présents sous la bannière «Let’s make it happen».

Il faut dire aussi qu’il s’agit du premier rassemblement international de cette envergure depuis l’annonce du lancement, en février 2016, de l’initiative Spaceresources.lu. Fort logiquement, le secteur spatial a, depuis, pris une tout autre dimension au Grand-Duché, et cela se reflète dans le casting de cette année. Planetary Resources, Deep Space Industries, OHB LuxSpace, ou encore LuxGovSat seront ainsi évidemment du voyage, aux côtés d’habitués tels que Hitec, SES, ou bien Luxinnovation. 

Saturne, vent en poupe

Il en sera de même pour Saturne Technology. La PME de Sandweiler n’a raté aucun rendez-vous du Bourget depuis 2003, et disposera, cette année, d’une présence «double»: en plus du stand national luxembourgeois, elle sera en effet représentée auprès du stand du groupe AD Industrie, groupe industriel français spécialisé en ingénierie mécanique et hydraulique, devenu actionnaire de Saturne en début d’année.

«Le salon du Bourget est le seul salon international sur lequel nous sommes présents du début à la fin», explique à Paperjam.lu Walter Grzymlas, fondateur et CEO de Saturne Technology. «Il est impossible pour nous de ne pas y être. Nous avons, par le passé, gagné de gros clients, et pas uniquement dans le domaine spatial.»

Spécialisée dans la production en 3D de pièces métalliques de haute précision, la société aura l’occasion de présenter ses dernières réalisations sorties d’une toute nouvelle machine tout juste installée la semaine dernière: un «monstre» deux fois plus grand que les autres machines déjà utilisées, et qui dispose de quatre têtes laser, permettant ainsi de diviser par autant le temps de production.

En 2015, la dernière édition du Salon international de l’aéronautique et de l’espace du Bourget avait affiché des chiffres record, en ayant accueilli quelque 150.000 visiteurs professionnels, et plus de 200.000 visiteurs «grand public», pour plus de 2.300 exposants venus de 48 pays.