Rapport de la Commission

Le Luxembourg dans le top 5 des économies digitales

22 Mai 2018 Par Paperjam.lu
Aux yeux de la Commission, le Luxembourg appartient au groupe des pays de l’UE «performants» en matière d’économie digitale. (Photo: Licence C.C.)

Comme en 2017, le pays décroche la cinquième place des pays européens les plus «performants» en ce qui concerne l’avancement vers la transition numérique, selon le dernier rapport de la Commission européenne.

Qualifié de pays «performant» en matière d’économie digitale, au même titre que le Danemark, la Suède, la Finlande, les Pays-Bas, l’Irlande, le Royaume-Uni, la Belgique ou l’Estonie, le Luxembourg tient une nouvelle fois son rang. Selon le rapport annuel DESI (Digital Economy and Society Index) de la Commission européenne, le pays se classe 5e au niveau européen, comme en 2017.

Pour justifier ce classement, Bruxelles met en avant «les très bons résultats» en ce qui concerne «le capital humain, en particulier dans l’utilisation ou dans les compétences numériques», mais aussi «dans l’utilisation d’internet», et les «bons résultats en matière de connectivité». En revanche, le bât blesse pour tout ce qui est en rapport avec «l’intégration des technologies numériques par les entreprises (22e place du DESI 2018), pour les affaires électroniques et encore plus pour le commerce électronique», note le rapport, qui souligne également que le Grand-Duché «accuse du retard en matière de services publics numériques (17e place du DESI 2018)».

Inciter et accompagner les PME dans ce défi.

Le gouvernement luxembourgeois

En réponse à ce classement, le gouvernement a publié, vendredi, un communiqué dans lequel il assure que «dans le domaine où le Luxembourg a toujours accusé le plus grand retard, à savoir les services publics numériques, le pays a su avancer de trois places, notamment grâce à la politique de l’open data lancée par le gouvernement, ainsi qu’à l’augmentation des formulaires préremplis disponibles et à l’utilisation des services en ligne offerts à travers la plateforme Guichet.lu».

Pour les lacunes liées à la mise en place de l’économie digitale au sein des entreprises, le communiqué officiel évoque la mise en place de programmes «tels que Fit 4 Digital de Luxinnovation, ou Go Digital récemment lancé par la House of Entrepreneurship, [qui] visent précisément à inciter et accompagner les PME luxembourgeoises dans ce défi».

Des efforts qui devront effectivement être poursuivis, puisque selon les dernières données du Statec, 97% des ménages résidents sont équipés d’internet, 79% d’entre eux utilisent des services bancaires en ligne – contre 61% au niveau européen – et 82% ont recours au commerce électronique, contre 68% pour le reste des pays de l’UE.