Administration d’actifs

Le Luxembourg au cœur d’un accord entre BP2S et DWS

29 Juin 2018 Par Jonas Mercier
Pour la BP2S, 2e administrateur de fonds au niveau mondial et 4e banque dépositaire et de conservation en termes de volumes, cet accord lui permet de consolider sa position.
Pour BP2S, 2e administrateur de fonds au niveau mondial et 4e banque dépositaire et de conservation en termes de volumes, cet accord lui permet de consolider sa position. (Photo: BNP Paribas)

BNP Paribas, par le biais de sa banque dépositaire (BP2S), a annoncé avoir passé un accord pour reprendre les activités d’administration de fonds de l’un des plus gros gestionnaires d’actifs au monde, l’allemand DWS (Deutsche Bank). Une grande partie de ce transfert sera gérée depuis le Luxembourg.

La banque d’administration de fonds et de conservation des avoirs de BNP Paribas, BNP Paribas Securities Services (BP2S), vient d’annoncer un accord d’acquisition d’activité avec l’allemand DWS, le gestionnaire d’actifs de la Deutsche Bank.

Le mandat porte sur 240 milliards d’euros d’actifs. BP2S va ainsi administrer 125 milliards d’euros d’actifs de l’asset manager allemand, sur les 676 milliards qu’il gère au total. Il s’agira des fonds basés principalement en Allemagne et au Luxembourg. L’établissement français deviendra également la banque dépositaire de DWS et conservera à ce titre 115 milliards d’euros d’actifs, confiés jusqu’alors à l’américain State Street.

Pour BP2S, 2e administrateur de fonds au niveau mondial et 4e banque dépositaire et de conservation en termes de volumes, ce nouveau client lui permet de consolider sa position, notamment face à State Street qui reste le premier acteur mondial sur ces deux créneaux.

Un hub d’expertise

Cet accord devrait correspondre à un regain d’activité pour la succursale luxembourgeoise de BP2S. 1.200 personnes, sur les 12.500 que compte la banque dépositaire de BNP Paribas, sont en effet basées au Grand-Duché. Il s’agit de la plus grosse entité du groupe après celle de Paris.

En termes de transfert de personnel, l’impact ne sera pas très important, puisque seulement huit personnes de DWS viendront travailler pour la succursale grand-ducale de la banque française.

Par contre, «une grande partie» des équipes internes à BP2S qui travailleront sur le transfert des avoirs et le développement de solutions d’administration spécifiques – le projet devrait durer environ deux ans – sera localisée au Grand-Duché, a confirmé à Paperjam le responsable de BP2S Luxembourg, Frédéric Perard. Et de préciser que «le Grand-Duché constitue le hub de BP2S en termes de développement de nouvelles solutions.»