Rapport annuel

Le Findel vise 3,5 millions de passagers en 2017

aujourd'hui Par Thierry Raizer
Terminal B, Lux-Airport
La réouverture récente du terminal B va contribuer aux objectifs de Lux-Airport pour cette année. (Photo: Christophe Olinger)

L’aéroport du Findel a accueilli 3,02 millions de passagers en 2016, enregistrant une croissance de 12,4% grâce à l’arrivée de cinq nouvelles compagnies. Porto culmine en tête des destinations, Luxair demeure leader.

Avec une croissance qui a dépassé les attentes, tant dans le fret (+8,3% à 822.000 tonnes) que dans les passagers (+12,4% à 3,02 millions), les responsables de Lux-Airport se félicitent du bilan de l’aéroport pour 2016.

Président du conseil d’administration qui gère la société de l’aéroport, Tom Weisgerber rappelle que, selon une étude, «l’aéroport a contribué aux alentours de 2,6 milliards au produit intérieur brut luxembourgeois, un montant équivalent à 5% du PIB du Grand-Duché». 

Porto en tête

L’aéroport du Findel a renforcé sa position d’acteur économique clé grâce à son attractivité en 2016. Le rapport annuel de Lux-Airport dresse ainsi le tableau d’une infrastructure qui a célébré l’arrivée de cinq compagnies aériennes l’an dernier: Hop!, Lot, Aegean Airlines, Flybe et Ryanair.

Les résultats de cette dernière ne sont pas encore connus, mais elle aura certainement contribué au pic d’activité connu en décembre 2016 (+22,1% par rapport à 2015). Lux-Airport se voit confortée dans son offre commerciale, puisque Ryanair et Lot font d’ores et déjà partie du top 10 des compagnies par nombre de passagers sur les 15 qui ont opéré l’an dernier, servant 72 destinations.

La première est Porto, avec 232.436 passagers (+39%), devant Munich (208.918, +26%) et London City (183.570, -2%). 

Au niveau des compagnies aériennes, Luxair demeure en tête avec 57% de parts de marché et 1,7 million de passagers transportés (+2%). Lufthansa a connu une croissance de 202%, passant de la 7e à la 2e place, avec 286.625 passagers. Une progression qui s’explique par la reprise de la route de Francfort laissée par Luxair. Lot ferme le podium avec une croissance de 23%, à 242.869 passagers.

Plus de destinations pour Luxair et Ryanair

Après la réouverture du terminal B, Lux-Airport compte maintenir le tempo de la croissance avec un objectif de 3,5 millions de passagers cette année.

«Le principal moteur de cette croissance est Ryanair, qui a débuté en novembre 2016 avec seulement 2 destinations et 12 vols hebdomadaires», souligne le rapport annuel de Lux-Airport. «En 2017, Ryanair s’étendra à 6 destinations et 29 vols hebdomadaires à compter de novembre.»

Luxair a pour sa part indiqué vouloir ajouter plus de vols sur ses destinations phares, plutôt que jouer sur les prix pour contrer la concurrence. Bari, en Italie, et Biarritz, en France, viennent par ailleurs élargir le catalogue de destinations de la compagnie aérienne nationale, qui se tourne aussi vers les destinations populaires pour les vacances que sont Hurghada, en Égypte, et Djerba, en Tunisie. 

Du côté du fret, le record de 2007 devrait être dépassé, avec une prévision de 900.000 tonnes grâce à la dynamique de Cargolux – et son partenariat avec Emirates SkyCargo –, ainsi que Qatar Airways. «Le volume de cargo a augmenté de 16,3% sur les quatre premiers mois de 2017, doublant la croissance observée en 2016», note encore le rapport annuel de Lux-Airport.

Enfin, probablement moins visible pour les passagers, mais importante pour sa prise en charge, Lux-Airport devra obtenir avant le 31 décembre prochain sa certification aux nouvelles normes européennes, allant de pair avec une répartition nouvelle des tâches entre les différents acteurs. Un changement de paradigme qui vaut actuellement quelques tensions par médias interposés entre les organismes chargés de la surveillance et du contrôle de l’aéroport et la direction de Lux-Airport, mais aussi le ministère du Développement durable et des Infrastructures.