Enquête RH 2018

«Le bouche à oreille joue énormément»

07 Juin 2018 Par Paperjam.lu
Anne-Isabelle Gilliard
Anne-Isabelle Gilliard: «De façon générale, tous les profils dont le contenu de fonction évolue très vite avec le temps et qui demandent une expertise certaine.» (Photo: Olivier Minaire / archives)

Paperjam a invité 200 des plus gros employeurs du pays à répondre à une enquête pour connaître leurs besoins en ressources humaines en 2018. Voici les réponses d’Anne-Isabelle Gilliard, directrice des Ressources humaines chez Jost Group.

Quels profils seront indispensables pour le développement futur de votre société?

«En tout premier lieu, les chauffeurs CE, profession en très grande pénurie. Ensuite, les planificateurs, contrôleurs de gestion, informaticiens, gestionnaires de paie, et de façon générale, tous les profils dont le contenu de fonction évolue très vite avec le temps et qui demandent une expertise certaine.

Nous sommes situés à la frontière belge et beaucoup de collaborateurs viennent des environs.

Anne-Isabelle Gilliard, directrice des Ressources humaines chez Jost Group

Quelle stratégie mettez-vous en place pour disposer de ces profils?

«Le bouche à oreille joue énormément chez nous, car nous sommes situés à la frontière belge et beaucoup de collaborateurs viennent des environs.

Êtes-vous confrontés à une nouvelle guerre des talents?

«Pour le moment, nous ressentons surtout cela au niveau des chauffeurs CE.»

En résumé:

  • Nom de la société: Il y en a plusieurs dans le groupe
  • Nombre d’employés: environ 3.000 travailleurs
  • Secteur d’activité: transport et logistique 
  • Nombre de recrutements prévus pour 2018: très difficile à dire, car le nombre de membres du personnel croît essentiellement par le biais de rachat d’entreprises
  • Départements concernés: informatique, RH, compta, chauffeurs