Prévisions KBL epb

La zone euro tient la grande forme

09 Janvier 2018 Par Jean-Michel Lalieu
KBL epb à Luxembourg
KBL epb voit les bourses continuer de grimper malgré les hauteurs déjà atteintes. (Photo: Maison Moderne / Archives )

KBL European Private Bankers a dévoilé ce mercredi ses prévisions économiques pour l’année 2018. La banque privée luxembourgeoise prévoit des mois fastes pour la zone euro et conseille aux investisseurs de continuer à investir en actions, notamment sur les marchés européens.

Les vœux de prospérité économique de ce début d’année ne seront pas lancés en l’air sans espoir aucun de les voir se réaliser. Après une année 2017 qui a étonné par sa vigueur, l’année 2018 repart sur les mêmes perspectives. C’est donc soleil tous horizons sur la planète en matière de prévisions économiques, après 10 années de tempête et de temps plus que maussade.

En dévoilant ses prévisions pour l’année, le groupe KBL epb a avant tout insisté sur la santé de la zone euro pour laquelle tous les voyants sont au vert. «On est allés de surprise en surprise au cours de l’année 2017», observe Jean-François Jacquet, chief investment officer chez KBL epb Luxembourg. «Les PIB ont évolué à la hausse trimestre après trimestre. La baisse du chômage a été importante, et la confiance des ménages et des entreprises est au beau fixe.»

Les fondamentaux sont réunis pour connaître sur le Vieux Continent une période de croissance forte.

Jean-François Jacquet, CIO chez KBL epb Luxembourg

Ce sont donc les meilleures perspectives depuis 10 ans pour l’Europe et la zone euro, qui se positionne actuellement parmi les économies les plus dynamiques du monde. Selon monsieur Jacquet, «les fondamentaux sont réunis pour connaître sur le Vieux Continent une période de croissance forte». Prévision: plus de 2% pour la deuxième année consécutive.

«Les déficits publics ont été contenus et ont permis de meilleurs ratios d’endettement; les balances commerciales sont excédentaires et la BCE ne relâchera pas son soutien cette année», résume le CIO de KBL epb Luxembourg.

Selon les prévisions du groupe luxembourgeois de banque privée, les entreprises européennes, qui devraient encore connaître dans leur ensemble des hausses de bénéfices, vont se remettre à investir. «Il s’agit principalement d’investissements de remise à niveau dans l’IT», note Ilario Attasi, head of group equity research chez KBL epb.

Pas de fatalité boursière

Dans son analyse de l’évolution des marchés, monsieur Attasi tient aussi à tordre le cou à quelques canards pourtant bien réputés. «Une période de hausse des marchés ne meurt pas de vieillesse», lance-t-il. «Ce n’est pas parce que les valorisations sont très hautes que les cours ne peuvent plus continuer à monter. Il n’existe pas de limite. De même, ce n’est pas parce que la période de hausse est déjà longue qu’elle doit forcément s’arrêter.»

Pour la première moitié de l’année 2018, les spécialistes de la banque misent donc toujours sur les marchés d’actions, principalement en Europe, au Japon et dans les marchés émergents.