EXPERTISES - Mieux comprendre les assurances au Luxembourg

La vie n’est parfois pas un long fleuve tranquille

03 Septembre 2018 Par Bâloise Assurances
 Crédit Photo: Bâloise Assurances

Toutes les études le prouvent, le Luxembourg fait partie des pays du monde les plus agréables à vivre. Pourtant, les chiffres de la Police, du Statec ou du 112 montrent que nul n’est à l’abri de voir sa vie quotidienne chamboulée par des mauvaises surprises, qui sont la raison d’être d’un assureur.

 
Considérons tout d’abord les vols commis à l’intérieur d’un véhicule. En effet, les vols d’objets laissés dans un véhicule sont malheureusement les plus fréquents. Que la voiture ait subi une effraction (casse de fenêtre, portière forcée) ou que le propriétaire ait oublié de la fermer à clé, plus de 1.464 cas ont été rapportés à la Police Grand-Ducale en 2017, ce qui constitue une nette hausse comparée aux 1.155 de 2016. On ne peut que recommander de bien vérifier la fermeture des portes, de garer la voiture dans des rues éclairées, ou bien sûr de privilégier un garage privé si l’on en possède un.

  


Ensuite, les vols de véhicules à proprement parler. Bien qu’en baisse régulière depuis des années grâce aux progrès de la coopération policière en Union Européenne et aux dispositifs de sécurité des constructeurs automobiles, 290 voitures ont néanmoins été volées au Luxembourg en 2017. Heureusement, la méthode particulièrement traumatisante du carjacking est heureusement très rare au Luxembourg: aucun carjacking n’a été enregistré en 2017 tandis que 4 avait été commis en 2016.

  


Plus dramatiques, les accidents de la route entraînant une blessure corporelle ou un décès, que le véhicule ait été une voiture particulière, un camion, une moto, etc. D’après le Statec, le bilan 2017 est de 955 accidents, qui ont malheureusement causé la mort de 25 personnes et ont causé des blessures graves à 256 victimes.

 

 
Le rapport d’intervention du 112 indique environ 577 interventions liées à des incendies d’habitation de particuliers, dont 322 concernant des maisons et 255 pour des immeubles à appartements. Ces chiffres datent de 2015 mais illustrent la permanence du risque incendie, que les particuliers ont parfois tendance à sous-estimer. C’est pour lutter contre ce phénomène que le Gouvernement a rendu obligatoires les détecteurs de fumée dans tous les logements dès 2019.

 


Intrusion par effraction de porte ou de fenêtre, par escalade de toit et de balcon ou encore à l’aide d’une fausse clé… Les cambriolages de maisons sont en augmentation de 7% en 2017 comparé à l’année précédente, et ce sans même tenir compte des tentatives de cambriolage, qui augmentent elles aussi. On ne le dira jamais assez, l’entraide entre voisins pour «animer» la maison durant les absences, l’installation d’un système d’alarme, ainsi qu’un message à la Police pour qu’elle patrouille plus souvent font partie des mesures les plus recommandées pour agir contre ce fléau.

 


Conséquence malheureuse mais logique de la forte hausse de la pratique du vélo dans le pays, et du parc relativement haut de gamme des deux roues, les vols de vélos sont en augmentation de 36% entre 2016 et 2017.  Et pourtant les vols de vélos ne sont pas toujours déclarés à la police car les particuliers assurent encore trop rarement leurs vélos contre le vol.

 

On le voit, les accidents, les vols et autres soucis de la vie peuvent arriver à tout le monde. En cas de doute sur votre protection contre ces mauvaises surprises, n’hésitez pas à demander conseil à un agent Bâloise proche de chez vous.

 

Retrouvez les sources de cette étude sur le Rapport Annuel 2017 de la Police Grand-Ducale, sur le Rapport CGDIS 2015,et sur le Statec.

 

Retrouver toute l’actualité de Mieux comprendre les assurances au Luxembourg