Rapport annuel 2017

La SNHBM en pleine croissance

18 Mai 2018 Par Céline Coubray
SNHBM
Le projet phare de la SNHBM se situe à Elmen. (Illustration: SNHBM / Dewey Muller / Stéphanie Laruade)

Jeudi 17 mai, la Société nationale des habitations à bon marché (SNHBM) a présenté son rapport annuel. Les résultats annoncés témoignent de la pleine croissance du promoteur public.

Au vu de la crise actuelle du logement au Luxembourg, les attentes sont élevées en matière de construction de nouvelles unités d’habitation. La SNHBM a pour mission de mettre sur le marché des logements à prix abordable, destinés à la vente, mais aussi à la location. Grâce au lancement de plusieurs projets, et à un développement stratégique de son fonctionnement, elle parvient à maintenir un rythme soutenu de livraison et de mise en chantier d’unités d’habitation, que ce soit en maisons unifamiliales ou en résidences collectives.

Pour ce faire, la SNHBM continue de travailler sur les objectifs fixés en 2015, à savoir tripler le nombre de logements construits en moyenne par an pour atteindre une moyenne de 250 logements par an entre 2015 et 2024. En 2017, 272 nouveaux logements ont été mis en chantier sur sept sites différents, contre 232 en 2016 et 193 en 2015, avant de viser 300 logements pour 2018. Au total, l’année 2017 représente 654 logements en construction sous la houlette de la SNHBM, que ce soit en ville (Kirchberg, Belair, Muhlenbach) ou dans le reste du pays (Mondercange, Diekirch, Hostert, Grevenmacher, Junglinster, Lamadelaine, Mersch ou Käerjeng), dont 154 ont été livrés. 

«La SNHBM est aussi un acteur économique important pour le pays, puisque nous avons investi environ 52 millions d’euros sur l’ensemble de nos chantiers en 2017», déclare Guy Entringer, directeur de la SNHBM. D’ailleurs, la SNHBM affiche des résultats financiers positifs puisque son chiffre d’affaires a augmenté de 49% pour atteindre 48,8 millions d’euros en 2017, et un résultat net de 7.406.908 euros, un chiffre en forte croissance puisqu’en augmentation de 238% par rapport à 2016.

Découvrez l’article dans son intégralité sur le site Archiduc.lu

La rédaction a choisi pour vous