Inauguration

La Maison de l’avocat ouvre ses portes

31 Mai 2018 Par Audrey Somnard
Maison de l’avocat
La nouvelle Maison de l’avocat se situe boulevard Joseph II, dans le centre de Luxembourg-ville.  (Photo: Fanny Prum)

La Maison de l’avocat est inaugurée ce jeudi soir en présence du ministre de la Justice, Félix Braz. Le bâtonnier Me François Prum explique pourquoi l’Ordre des avocats a déménagé boulevard Joseph II, dans un contexte d'explosion du nombre de professionnels au Luxembourg.

La nouvelle du déménagement de la Maison de l’avocat avait été annoncée en janvier dernier, en passant de locataire au Glacis à propriétaire au centre-ville. En fonction depuis mars dernier, elle sera inaugurée officiellement jeudi soir.

Les avocats au Luxembourg étaient 250 en 1993, 564 en 2000, 2.037 en 2013. En juin 2018, avec les nouvelles assermentations, ils seront pas moins de 2.500, avec une parité attendue d’ici à 2020. Avec cette croissance exponentielle, la Maison de l’avocat a dû grandir: «Nous avons démarré avec une bibliothèque au tribunal d’arrondissement et une employée, puis des bureaux mis à disposition par l’État, l’achat d’un immeuble au Grund, puis enfin la location de bureaux au Glacis. Dès le début de mon mandat, j’ai cherché à faire l’acquisition d’un bien en centre-ville pour éviter de payer un loyer trop cher», explique à Paperjam le bâtonnier MeFrançois Prum.

L’immeuble du Grund vide de 2013 à 2017

Il faut dire que l’immeuble du Grund, acheté par le Conseil en 2003, est devenu complètement vide lors du passage au Glacis, de 2013 à 2017. Une situation que le bâtonnier a tenté de réparer: «Nous avons loué l’immeuble du Grund au Cercle des ONG, pour redonner à la communauté.»

Sur le long terme, nous serons gagnants.

Me François Prum, bâtonnier

Entre-temps, la location au Glacis – à hauteur de 32 euros le mètre carré – devenait onéreuse pour l’Ordre. Ainsi, Me Prum a voulu acquérir un nouveau bien, en centre-ville, qui pourrait accueillir sa douzaine d’employés.

La nouvelle Maison de l’avocat, boulevard Joseph II, a coûté à l’Ordre aux alentours des 6 millions d’euros: «Avec les taux qui restent bas, nous avons emprunté sur 20 ans, ce qui revient à un peu plus qu’un loyer, mais sur le long terme, nous serons gagnants. C’est en décembre dernier que nous avons pu réaliser l’opération après s’être libérés du bail au Glacis. Nous y sommes installés, à part le service Assistance judiciaire, qui lui va déménager au Grund d’ici 2020. Nous aiderons en temps utile le Cercle des ONG à trouver autre chose, bien sûr.»

Service de taxation d’honoraires, avis de projets de loi, volet disciplinaire et déontologique, sanctions éventuelles, compliance, la Maison de l’avocat déploie une panoplie d’activités pour une profession autorégulée. Depuis la loi de 1991, chaque avocat inscrit au Barreau de Luxembourg cotise à l’Ordre.

Véritable petite entreprise avec sa douzaine d’employés, Me Prum tient à faire remarquer que Luxembourg reste bien modeste par rapport à ses besoins: «À titre de comparaison, l’Ordre de Strasbourg, qui est composé de 1.000 membres – soit moins de la moitié de Luxembourg –, a aussi une douzaine d’employés.»