Brasserie Simon

La Karel, une nouvelle bière au seigle

22 Juin 2018 Par France Clarinval
La Karel contient une grande partie de seigle non malté, lui donnant un goût très arrondi et doux, du malt d’orge, de la levure, du houblon et de l’eau. (Photo: Brasserie Simon)

La Brasserie Simon annonce la sortie d’une nouvelle bière dans la gamme Ourdaller. La Karel revendique ses racines dans l’Oesling.

La mode des bières artisanales n’est pas près de s’essouffler, au Luxembourg comme ailleurs. La Brasserie Simon s’est appuyée sur des produits de sa région pour étendre sa gamme «Ourdaller» (de la vallée de l’Our) et lancer la Karel.

«Kar» signifiant seigle en luxembourgeois, on comprend aisément ce que contient cette bière. En effet, cette nouveauté contient une grande partie de seigle non malté, lui donnant un goût très arrondi et doux, du malt d’orge, de la levure, du houblon et de l’eau. Non filtrée et titrant 5% d’alcool, elle sent le pain frais, avec lequel elle partage sa couleur dorée foncée. 

Le seigle est cultivé par la ferme Fischbach à Enscherange, non loin de Heinerscheid, où sont brassées les bières Ourdaller depuis plus de 15 ans déjà. Ce partenaire – une ferme bio – fournit également le froment bio qui constitue la base de la bière Okult Blanche, autre spécialité de la maison mère. Pour la Brasserie Simon, le développement et le maintien de liens forts avec les fournisseurs locaux ont toujours été une priorité depuis sa création en 1824. 

Une gamme artisanale

Cette nouvelle bière spéciale s’ajoute à une gamme de la Brasserie Simon déjà riche de huit sortes différentes. Le développement de la diversité et l’orientation vers des bières artisanales plus spéciales ont commencé il y a plus de 10 ans, quand la Brasserie Simon a repris les bières biologiques Okult, ainsi que la Brasserie Ourdaller située à Heinerscheid. L’étiquette, créée par Runa Egilsdottir et Linda Bos, poursuit la suite logique du design de la gamme Ourdaller: nous connaissons le sarrasin pour la Ourdaller Wëllen (au sarrasin), la fille de l’agriculteur pour la Ourdaller Wäissen (au froment) et le fou du roi pour la Ourdaller Karel (au seigle). 

Face à d’autres acteurs du marché brassicole luxembourgeois dont les volumes sont quasiment 10 fois supérieurs, la Brasserie Simon se concentre sur les bières spéciales produites à partir de procédés artisanaux. 

www.craftbeer.lu

Pour plus d’actualités, rendez-vous sur explorator.lu