Conférence

La force de la parole confirmée

01 Avril 2018 Par Thierry Raizer
TEDx Luxembourg
Le programme de cette année tel que dévoilé répond à cette volonté de diversifier les approches. (photo: Jessica Theis / archives)

Luxembourg sert à nouveau de creuset pour l’organisation d’une conférence TEDx, déjà victime de son succès.

Six minutes. Il aura fallu un peu plus de six minutes pour que l’événement affiche complet, à la faveur d’un retour annoncé et qui est devenu viral sur les réseaux sociaux. La marque TEDx est en effet de retour au Luxembourg le samedi 28 avril. Le rendez-vous est pris à Neimënster, en intérieur. Le succès annoncé pour cette année amènera certainement une édition en 2019, en plein air cette fois. «Lorsque nous avons décidé de monter l’événement, nous avons recherché un lieu emblématique du pays et nous nous sommes rapprochés de l’équipe de l’abbaye, qui s’est montrée très réceptive», déclare Dirk Daenen, l’organisateur.

Le doyen au sein de UBI (United Business Institutes) n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il organise également des événements estampillés TED (TEDxUBIWiltz) au campus de Wiltz de l’école privée en «business administration». «Nous n’allons pas arrêter l’événement à Wiltz, car il s’agit d’une véritable entreprise pour les étudiants qui sont impliqués.» L’été dernier, le professeur-entrepreneur a reçu l’autorisation de l’organisation américaine TED pour exploiter la licence TEDxLuxembourgCity.

Le thème retenu pour cette édition 2018 est «Uncaging possibilities», ou comment faire sortir les idées de la boîte... ou plutôt de la cage. «L’importance de la variété des speakers est primordiale pour un événement TEDx», ajoute Dirk Daenen. Quel serait le point commun entre un groupe de chanteurs, un spécialiste de l’espace ou un champion de BMX? Ils peuvent tous, par la prise de parole, par leur témoignage, transmettre une expérience, des leçons et une vision à un auditoire demandeur de ce mode de transmission d’idées nouvelles.

Au programme

Outre les sessions de «talk», TEDxLuxembourgCity laissera la part au réseautage. «Je me suis rendu à de nombreux événements et je me rends compte que le public des conférences TED et TEDx est intéressé par l’amélioration de ses compétences, il veut ressortir avec des idées, des inspirations et est aussi à la recherche d’échanges, notamment avec les speakers», note Dirk Daenen. Les premières mises en place d’une conférence TEDx – une licence émise par TED à des organisateurs indépendants – au Luxembourg remontent à 2012 et 2013, à l’initiative du fondateur et président du conseil d’administration de Maison Moderne, Mike Koedinger.

Le programme de cette année tel que dévoilé répond à cette volonté de diversifier les approches. On retrouvera par exemple Peter Stibrany, chief strategist chez Deep Space Industries, sur le financement de villes dans l’espace, ou Genna Elvin, la CEO de Tada Web, au sujet de la puissance d’un produit adapté au marché. Le directeur de la communication de la Pride Parade de Berlin et Vienne, Isak Schneider-Lindbergh, reviendra sur la mise en place de la plus grande parade au monde. Crush, un groupe de chant a cappella de 12 personnes, sera présent pour parler de «l’harmonisation de l’harmonie».

De musique, il sera aussi question avec Patricia Abdelnour, qui travaille avec les réfugiés et la musique en guise de vecteur d’intégration. À noter aussi la présence du champion du monde (actuellement vice-champion) de BMX, le Luxembourgeois Viki Gomez. Le thème s’annonce pour le moins inspirant: «Happiness first». La conférence affichant complet, les témoignages vidéo seront disponibles au sortir de cette journée du 23 avril construite avec les entreprises partenaires que sont Deloitte et ING. Maison Moderne a aussi décidé d’être partenaire de l’événement.

Plus d'infos: tedxluxembourgcity.org