Économie

La délégation du FMI recommande la prudence

09 Février 2018 Par Audrey Somnard
FMI / ministère des Finances
La délégation du FMI vient chaque année évaluer le Luxembourg.  (Photo: Nader Ghavami)

Ils ont passé deux semaines au Luxembourg pour jauger de la bonne santé économique du pays. C’est vendredi que la délégation du FMI a rendu ses conclusions: la croissance est importante, mais le pays doit faire attention à son système de pension et aux prix de l’immobilier.

C’est une visite annuelle, le FMI vient traditionnellement discuter avec les autorités gouvernementales, ainsi que le monde économico-financier, la banque centrale, mais aussi les syndicats pour faire un état des lieux de la situation économique du pays.

Globalement, la délégation est positive sur le développement économique du Grand-Duché: «Les perspectives de croissance pour cette année et l’année prochaine sont au beau fixe. La politique économique est appropriée, et le pays doit continuer à changer son environnement fiscal», a estimé le chef de la délégation.

Outre les bonnes nouvelles, la délégation s’est penchée sur les points à améliorer. Ainsi, les prix immobiliers très élevés concernent le FMI: «Il est difficile de trouver des maisons à prix raisonnable, notamment à cause d’une bonne croissance économique et de la venue de travailleurs extérieurs. Ce n’est pas une bulle spéculative, mais ces prix élevés sont un problème.»

85% des terrains inexploités

Parmi les pistes évoquées, la délégation a noté que 85% des terrains du pays étaient agricoles ou inexploités, ce qui donnerait un large potentiel à de nouvelles constructions. «Les communes reçoivent des impôts de société, pas de résidence privée, ce qui ne les pousse pas à faire construire, il faudrait pouvoir les encourager plus.»

Concernant le chômage, même si le taux est en baisse, le FMI note qu’il y a un chômage structurel persistant, ainsi qu’un taux d’employabilité des femmes qui reste bas, même chose pour les plus de 55 ans.

D’ailleurs, pour le FMI, l’âge effectif de départ à la retraite devrait être repoussé au Luxembourg: «Vous avez un gros fonds de compensation, mais qui a des réserves pour sept ans. Après, ce surplus va disparaître.»