Photographie 360°

La capitale enregistrée sous toutes les coutures

25 Septembre 2017 Par Jean-Michel Hennebert
Google car intérieur
Les images à 360° prises par la caméra haute définition doivent servir notamment à améliorer la planification des travaux dans la capitale. (Photo: Sébastien Goossens)

Pendant une semaine, deux véhicules équipés d’une caméra haute précision ont circulé dans les rues de Luxembourg-ville pour saisir la réalité de ses infrastructures. Objectif: permettre aux services communaux de «fluidifier les processus internes» pour les chantiers futurs.

Deux ans après le dernier passage des équipes de Google Street View au Luxembourg, des voitures équipées d’un système similaire ont circulé ces derniers jours dans les rues de la capitale. Mais contrairement au service du géant américain, les photos haute définition 360° prises ne sont pas destinées à être publiées. Elles serviront plutôt de base de travail aux différents services de la Ville, en charge de la planification et de la réalisation de travaux. Qu’il s’agisse de l’entretien de la voirie, de l’actualisation du cadastre ou d’une base de données pour les services de secours.

«C’est effectivement un projet interne qui est avant tout destiné à fluidifier les processus internes via l’utilisation d’images de très haute précision et qui doit nous permettre notamment d’économiser du temps», explique Joé Welter, responsable du bureau technique du service Voirie. «Grâce aux données recueillies, qui nous permettront très précisément de mesurer ou de connaître la position exacte de différents éléments, nous pourrons également mieux prévoir les différents chantiers et les budgétiser en conséquence», ajoute Luc Didier, chef du service Topographie et géomatique, qui précise que «l’idée est de partager ces données avec les différents services en fonction des besoins, qui vont de la hauteur des arbres aux limites de terrains, en passant par l’état des routes.»

Deux véhicules identiques à celui-ci ont circulé au cours des derniers jours pour photographier les rues de la capitale. (Photo: Sébastien Goossens)Des véhicules équipés d'une caméra avec une précision exacte de 10 centimètres et une précision relative de 2 centimètrès. (Photo: Sébastien Goossens)Avec cinq images prises tous les cinq mètres sur les 370 km de la capitale, le volume de données recueillies est conséquent. (Photo: Sébastien Goossens)

À raison de cinq images prises tous les cinq mètres le long des 370 kilomètres de routes présentes dans la capitale, la masse de données à traiter est conséquente. Et comme pour Google, les règles du respect de la vie privée seront respectées, puisque même si les photos sont vouées à n’être disponibles que sur l’intranet de la Ville, chaque plaque d’immatriculation et chaque visage seront floutés. Selon les responsables du projet, l’opération devrait être renouvelée d’ici trois ans, date à laquelle la capitale aura changé de visage, notamment avec la fin des travaux du tram qui devra relier le Findel à la Cloche d’Or ou la mise en service du complexe Royal-Hamilius.

Aucune information sur le budget consacré à ce projet par la Ville de Luxembourg n’a été donnée, les responsables indiquant simplement qu’«une ligne a été prévue dans le budget 2017». Au vu des possibilités offertes par cette technologie, plusieurs autres communes se sont d’ores et déjà montrées intéressées, certaines ayant fait le choix d’initier un projet identique. Les opérateurs néerlandais présents cette semaine au Luxembourg vont devoir revenir…