Politique monétaire européenne

La BCE maintient ses taux directeurs à 0%

07 Septembre 2017 Par Jonas Mercier

Dans un contexte d’incertitudes liées à la volatilité du taux de change de l’euro, la Banque centrale européenne (BCE) va maintenir ses taux directeurs à 0%, a annoncé jeudi son président, Mario Draghi.

La BCE a décidé de suivre la voie de la prudence. Lors d’une conférence de presse très attendue jeudi, son président, Mario Draghi, a annoncé qu’elle décidera dans les semaines à venir des grandes lignes que prendra sa politique monétaire future.

«Cet automne, nous déciderons du calibrage de nos instruments de politique (monétaire) au-delà de la fin de l’année, en prenant en compte la trajectoire attendue de l’inflation et les conditions financières nécessaires pour un retour durable du taux d’inflation vers des niveaux proches mais inférieurs à 2%», a-t-il déclaré.

Car la récente envolée du cours de l’euro par rapport au dollar représente une source d’incertitudes, qui «nécessite un suivi de ses implications possibles pour la perspective à moyen terme de stabilité des prix», a précisé Mario Draghi.

Pourtant, l’inflation a été revue à la baisse. Si la BCE a maintenu ses attentes à 1,5% pour l’année en cours, la hausse des prix pour 2018 est prévue à 1,2%, contre 1,3% en juin, et à 1,5% en 2019, contre 1,6% précédemment.

Par contre, ses perspectives économiques ont été revues à la hausse. La croissance de la zone euro pour 2017 est désormais estimée à 2,2%, contre 1,9% en juin, alors que pour 2018 et 2019, les prévisions restent identiques: 1,8% et 1,7%.