Dirigeants et engagés (8/9)

Jos Sales: «Avoir un grand cœur»

17 Juillet 2017 Par Jean-Michel Gaudron
Jos Sales
Jos Sales en Roumanie, au milieu des étudiants et des sœurs les encadrant sur place. (Photo: DR)

Ils sont dirigeants d’entreprises, cadres supérieurs ou avocats. Ils ont une carrière déjà bien remplie et réussie. Et ils donnent de leur temps – et souvent bien plus – au profit de causes humanitaires, au Luxembourg ou ailleurs. Paperjam.lu consacre une série à quelques-uns de ces bienfaiteurs, d’habitude généralement plutôt discrets sur leurs engagements. Aujourd’hui: Jos Sales (Sales-Lentz/Study-Help).

À bientôt 50 ans, l’un des deux frères à la tête du voyagiste Sales-Lentz, Jos Sales, préside également l’asbl Study-Help, qui vient en aide à de jeunes adultes en Roumanie issus de milieux défavorisés afin qu’ils continuent des études supérieures par l’octroi de bourses d’études financées par un système de parrainage. «Pour cette année universitaire, nous sommes fiers de soutenir en tout 42 étudiants, dont 23 sont en train de faire leur master», explique M. Sales.

Cet engagement trouve son origine dans des premiers échanges datant d’il y a 10 ans avec le foyer d’enfants St Iosif à Odorheiu Secuiesc, en Roumanie, en 2007, dans le cadre d’un projet de la Table Ronde Luxembourg. «Arrivés à l’âge de la majorité, les jeunes adultes doivent quitter leur foyer d’accueil. C’est pourquoi j’ai créé Study-Help, en 2011, afin de continuer à soutenir quelques enfants doués et motivés à poursuivre des études supérieures. Sans quoi, ils devraient abandonner leurs projets et entrer directement sur le marché du travail. Au final, c’est un tel plaisir d’observer le développement de ces jeunes, leur dynamisme et leurs initiatives pour prendre leur vie en main.»

Poursuivre sur la lancée

Deux fois par an, M. Sales se rend personnellement sur place pour s’enrichir de ces expériences.

Si sa position de dirigeant de grande entreprise lui octroie certaines facilités pour mener à bien son engagement, M. Sales défend évidemment une idée plus universelle de l’engagement personnel. «Il n’y a pas que les gens ‘hauts placés’ qui s’engagent. Le critère le plus important est d’avoir un grand cœur.»

Le critère le plus important est d’avoir un grand cœur.

Jos Sales, président de Study-Help

Désormais bien ancrée dans le paysage, Study-Help entend bien poursuivre sur sa lancée les prochaines années. «Je souhaite maintenir le niveau de soutien actuel et de voir si de nouvelles opportunités s’annoncent afin de développer notre soutien», indique M. Sales.

Toutes les informations sur Study-Help sont ici.