États-Unis

Jerome Powell nommé à la tête de la Fed

03 Novembre 2017 Par Paperjam.lu
Jerome Powell
Jerome Powell (64 ans) est un ancien avocat et banquier d’affaires ayant notamment travaillé pour le groupe de gestion d’actifs Carlyle. (Photo: DR)

Le républicain modéré Jerome Powell, ancien sous-secrétaire au Trésor de l’administration de George Bush père, a été désigné par Donald Trump pour succéder, en février prochain, à Janet Yellen à la direction de la banque centrale américaine.

Le président américain Donald Trump a nommé ce jeudi, pour quatre ans, Jerome Powell à la tête de la banque centrale américaine (Fed).

Il y remplacera Janet Yellen – la première femme jamais nommée à la tête de la Fed –, dont le mandat s’achèvera en février prochain.

Par ce choix, Donald Trump a dit vouloir respecter l’indépendance de la Fed, tout en souhaitant que le Sénat approuve rapidement cette nomination.

Déjà nommé haut responsable de la Fed par Barack Obama en 2012, Jerome Powell (64 ans) – surnommé «Jay» – a pour sa part indiqué qu’il souhaitait œuvrer en faveur de la stabilité des prix et du plein emploi, «qui constituent le double mandat de la banque centrale des États-Unis».

Un homme de compromis

Diplômé en sciences politiques à Princeton et en droit à l’université de Georgetown, Jerome Powell, qui fut aussi sous-secrétaire au Trésor de l’administration de George Bush père, a fait carrière dans la banque d’investissement, notamment au sein du groupe de gestion d’actifs Carlyle.

Selon le Wall Street Journal, il sera le plus riche président de la Fed, avec une fortune nette estimée entre 20 et 55 millions de dollars.

Républicain modéré, Jerome Powell incarnerait, selon la presse américaine, le compromis, susceptible de convenir autant à son camp qu’à celui des démocrates.