Projet vague

Ikea s’annonce au Luxembourg et se rétracte

11 Octobre 2018 Par Thierry Raizer
Ikea avait déjà visé le Luxembourg il y a quelques années, avant de finalement développer un vaste magasin en bordure de frontière, à Sterpenich. (Photo: Shutterstock)

Le géant suédois de l’ameublement vise plusieurs nouveaux marchés dans les prochaines années, dont le Luxembourg.

En pleine réflexion sur ses espaces de vente, qui passeront notamment par du commerce de proximité, Ikea a annoncé mercredi, en marge de la présentation de ses résultats, vouloir conquérir de nouveaux marchés. Et donc s’implanter dans de nouveaux pays. 

Ikea entend se développer en dehors de l’Europe. Il a ouvert un premier magasin en Inde cette année et vise l’Amérique latine, le Mexique, Porto Rico, Oman, Macao, les Philippines, l’Ukraine, et l’Estonie dans les années à venir.

Déjà présent, sans magasin

Une liste à laquelle il faut ajouter le Luxembourg, qu’Ikea avait déjà visé il y a quelques années, avant de finalement développer un vaste magasin en bordure de frontière, à Sterpenich, faute de pouvoir trouver le terrain adéquat au Grand-Duché. Ce magasin permet d’attirer une importante clientèle grand-ducale.

Ikea développe ses magasins en franchise, la principale étant Ikea Group, et possède 367 magasins dans une trentaine de pays.

À noter qu’Ikea est présent depuis plusieurs années au Luxembourg avec des équipes et des structures de gestion de son groupe, notamment dans l’immobilier.

Mise à jour le 12 octobre à 8h15

Ikea fait marche arrière. «Il n’existe aucun projet d’implantation d’Ikea au Luxembourg», déclare la porte-parole d’Ikea Belgique à nos confrères du Wort, contredisant ainsi les déclarations du groupe qui, cité par Reuters, indiquait vouloir s’implanter dans plusieurs pays, dont le Grand-Duché. 

«Ikea a été créé à Sterpenich pour s’occuper des clients luxembourgeois, ils représentent 60% de nos clients à Sterpenich», ajoute encore la porte-parole d’Ikea auprès de nos confrères.

Reste la possibilité pour les clients luxembourgeois de commander en ligne et d’être livrés ou de traverser la frontière.