Fintech

Huit Luxembourgeoises dans le top 100 européen

28 Août 2017 Par Jonas Mercier
Denis Kiselev
Denis Kiselev est le fondateur de la start-up SnapSwap, l'une des huit start-up luxembourgeoises retenues par le European Fintech Awards 2017. (Photo: Christophe Olinger / archives)

Pour leur seconde édition, les European Fintech Awards 2017 ont retenu huit start-up luxembourgeoises dans leur top 100, qui a été révélé vendredi. Les meilleures d’entre elles seront sélectionnées pour les finales qui se dérouleront le 27 septembre prochain à Bruxelles.

C’est un classement réalisé à la fois par un vote public sur internet — plus de 35.000 votants enregistrés — et l’évaluation d’experts qui a retenu les huit jeunes pousses luxembourgeoises. Ouvert le 1er juin, ce premier processus de sélection a duré presque trois mois pour se clôturer vendredi dernier.

Le top 100 qui en découle rassemble des entreprises de toute l’Europe et d’horizons très divers. On retrouve en effet à la fois des sociétés directement impliquées dans le secteur financier, comme SnapSwap ou MyBucks, et d’autres qui touchent plus aux regtech, comme Governance.io ou Seqvoia.

Voici la liste des huit start-up luxembourgeoises présentes dans le Top 100:

Les organisateurs des European Fintech Awards 2017 vont désormais se pencher plus attentivement sur chaque start-up pour en sélectionner trois dans chacune des neuf catégories du concours (alternative finance, blockchain, insurtech, payments and transfers…).

Les entreprises retenues pourront participer à une séance de pitch le 27 septembre à Bruxelles, avant que l’une d’entre elles reçoive le grand prix, qui sera remis lors d’une cérémonie le soir même.