Concurrence

Et si les start-up désertaient la Silicon Valley?

14 Septembre 2018 Par Paperjam.lu
La prédominance de la Silicon Valley pourrait être prochainement mise à mal.
La prédominance de la Silicon Valley pourrait être prochainement mise à mal. (Illustration: Callahan)

Le centre de gravité de la high-tech n’est plus forcément l’eldorado rêvé des entrepreneurs. Plus globalement, de plus en plus de jeunes pousses trouvent un intérêt à s’implanter ailleurs que dans la Silicon Valley…

Une étude publiée par le cabinet ABI Research estime ainsi que les start-up chinoises intervenant dans le domaine de l’intelligence artificielle ont levé près de 5 milliards de dollars en 2017, contre 4,4 milliards pour leurs homologues américaines.

La région située entre San José et San Francisco abrite les plus grandes entreprises de la high-tech et nombre de start-up parmi les plus innovantes de la planète. Sa prédominance pourrait être prochainement mise à mal. En cause, le coût de la vie très élevé qui oblige les entreprises à surpayer leurs collaborateurs, mais aussi la difficulté à se loger, la pollution et les embouteillages qui gâchent la vie des salariés. 

À lire sur le site de The Economist.