L’immanquable du week-end

Donner de la voix

26 Janvier 2018 Par France Clarinval
A CAPE'lla
Les Britanniques de The Beatbox Collective feront forte impression. (Photo: The Beatbox Collective)

Le festival A CAPE’lla se termine ce week-end avec plusieurs concerts qui sont autant de facettes de l’usage de la voix comme instrument à part entière.

La voix est l’instrument naturel de l’humanité, et le chant, un besoin humain essentiel – un langage universel. Le chant a cappella est probablement la forme la plus pure, mais également la plus sophistiquée et polyvalente du chant. Le festival A CAPE’lla, initié pour la première fois par le CAPE en 2016, révèle cet art dans toute son ampleur et intensité.

À travers plusieurs concerts et ateliers, ce festival autour de la voix a pour but de révéler cet art dans toute son ampleur et son intensité: du beatboxing au chant classique jusqu’à la pop et le jazz a cappella, la voix se fera entendre pendant quatre jours dans différents styles et traditions.

Ce week-end, plusieurs concerts sont proposés, au CAPE et d’autres lieux de la région. Ainsi, samedi, c’est à 16h à l’église Saint-Laurent de Diekirch que se produisent Anna-Maria Hefele et son «Polyphonic Overtone Singing». Elle utilise une technique particulière pour chanter seule à plusieurs voix.

Elle sera suivie par «Night & Day», de l’Ensemble vocal du Luxembourg, un chœur de chambre mixte qui regroupe une trentaine de chanteurs. Il s’exprime dans un répertoire large et varié, de la musique ancienne à la création contemporaine, abordant volontiers le répertoire romantique, comme celui du 20e siècle.

En début de soirée, à 18h30 au CAPE, place aux jeunes, avec le groupe luxembourgeois Crush?!, qui compte 11 femmes, un beatboxer, et souvent une panoplie d’appareils techniques. Puis, à Maze Voices, 20 jeunes chanteurs et chanteuses provenant des quatre coins des Pays-Bas, qui interprètent leur propre répertoire ainsi que des reprises inattendues.

La soirée se poursuit, à 20h, avec The Beatbox Collective (UK). Ils ont plus de 10 ans d’expérience dans les compétitions internationales de beatboxing de haut niveau, d’enseignement et de promotion de cette forme d’art particulière. Chacun des champions a son style personnel et, réunis, ils créent des shows d’un impact et d’une énergie incroyables.

Dans la même soirée, les Finlandais de Fork proposent un show extravagant: un mélange unique de chant, spectacle fantastique de lumières et costumes de fantaisie et chorégraphies exceptionnelles. Un cocktail de rock et pop, avec de grands hits, des discours hilarants et une pointe d’absurdité, un mélange à consommer sans modération…

Dimanche, c’est la prochaine génération qui sera à l’honneur avec Sjaella et le Chœur Robert Schuman.

www.acapella.lu