Acquisition

Digicash passe sous pavillon belge

07 Août 2017 Par Jonas Mercier
Raoul Mulheims
Les postes de CEO et COO vont être repris par le nouveau management, mais la technologie de Digicash restera luxembourgeoise. (Photo: Olivier Minaire / archives)

La start-up luxembourgeoise a été rachetée mercredi pour un montant non communiqué par la société belge Payconiq. Les fondateurs de Digicash ont annoncé toutefois qu’ils resteraient propriétaires de leur technologie.

Une nouvelle pépite luxembourgeoise est passée en mains étrangères en ce début de mois d’août. Digicash Payments, la société qui gère Digicash, l’application de paiement par smartphone utilisée par plus de 25% de la population luxembourgeoise, a été vendue pour une somme non communiquée à Payconiq, spécialisée elle aussi dans le paiement mobile.

Cette acquisition était en discussion depuis des mois, selon Raoul Mulheims, l’un des cofondateurs de la start-up. Contacté par Paperjam.lu, il a précisé que les postes de CEO et COO allaient être repris par le nouveau management.

La propriété intellectuelle de la solution technologique sur laquelle se base Digicash restera toutefois contrôlée par les fondateurs de la start-up par le biais de la société mère de Digicash, NG Payments, qui détient également Nvision et Mpulse.

«Cette vente est pour nous un changement de perspective qui correspond à la logique entrepreneuriale que nous avons toujours préconisée pour Digicash», a expliqué Raoul Mulheims.

«Le paiement est un business qui devient rentable grâce au volume de transactions. Or, les économies d’échelle au Luxembourg étaient limitées.»

Pour le PDG de Payconiq, Duke Prins, cette acquisition permet au groupe belge de s’étendre sur le marché du Benelux. «L’excellent travail effectué par les banques et les entrepreneurs à l’origine de Digicash formera la pierre angulaire de l’offre de produits combinés que nous construisons», a-t-il détaillé dans un communiqué.