Entrepreneuriat

Des synergies belgo-luxembourgeoises pour gagner

16 Octobre 2014 Par Paperjam.lu
Michèle Detaille
Michèle Detaille, femme et chef d'entreprise(s) active des deux côtés de la frontière, sera au nombre des intervenants de la soirée. (Photo: David Laurent / archives)

La réussite des entreprises n’est pas toujours le fruit de seuls appuis nationaux mais aussi de synergies par delà les frontières. Illustration ce soir par le biais d’une soirée de gala, mais aussi d’information, organisée à Arlon.

La création et le développement d’entreprises dans un cadre extra-frontalier tel que celui de la Grande Région: tel sera en substance le thème d’une soirée belgo-luxembourgeoise organisée ce jeudi soir au Campus Environnement de l'Ulg à Arlon par Luxembourg Creative, dans le cadre de l’initiative Upgrade.

Cette manifestation se déroulera en deux temps. Elle accueillera d’abord François Fornieri, fondateur de la société Mithra Pharmaceuticlas, manager wallon de l’année 2011 et récent vainqueur du titre de champion national des European Business Awards.

Mithra Pharmaceuticals a été fondée en 1999 au sein de l’Université de Liège, dans le domaine de la santé féminine. Elle a connu un développement très rapide, jusqu’aux quatre coins du monde, basé sur une stratégie de synergies belgo-luxembourgeoises commerciales et financières, ainsi qu’en R&D.

La manifestation de ce soir sera pour François Fornieri l’occasion d’expliquer l’utilité de ces synergies situées de part et d’autre d’une frontière et comment, à partir d’un marché à la fois belge et luxembourgeois à la base, une société a réussi en peu de temps à se faire un nom à l’international.

Un service club bien nommé

Cette thématique se prolongera ensuite à travers une table ronde à laquelle participeront notamment Philippe Ledent, président de Challenge, vice-président de l’Union des classes moyennes Luxembourg (UCM) et vice-président du CES de la Grande Région, ainsi que Michèle Detaille, une Ardennaise belge à la tête d'entreprises luxembourgeoises, dont la société No Nail Boxes, et par ailleurs administratrice de l’UCM, côté belge, et de la Fedil, côté luxembourgeois.

Rappelons enfin que l’initiative Upgrade est menée conjointement par les clubs Rotary Attert, Sûre et Semois et Luxembourg-Vallée, de part et d’autre de la frontière encore et toujours. Elle œuvre en faveur des entrepreneurs afin de les soutenir dans leur phase de croissance transfrontalière en leur ouvrant leurs réseaux de contacts et l’expérience de leurs membres.