Université du Luxembourg

Des chercheurs prolixes sur les fintech

23 Août 2017 Par Paperjam.lu
Dirk Zetzsche
Le professeur Dirk Zetzsche est titulaire de la chaire Ada in financial law de l’Université du Luxembourg. (Photo: DR)

Dirk Zetzsche, professeur et chercheur auprès de l’Université du Luxembourg, s’est associé à deux autres spécialistes des fintech, Douglas Arner à Hong Kong et Ross Buckley à Sydney, pour faire avancer la recherche sur la réglementation des fintech.

L’Université du Luxembourg a annoncé ce mercredi que l’un de ses membres, le professeur Dirk Zetzsche, titulaire de la chaire Ada en finance inclusive, s’était associé à deux autres chercheurs – le professeur Douglas Arner, de l’université de Hong Kong, et le professeur Ross Buckley, de l’université de Sydney – pour faire avancer la recherche sur le droit et la réglementation des fintech.

Ensemble et depuis le début de l’année, en collaboration avec Janos Barberis – cofondateur du SuperCharger Fintech Accelerator, un incubateur de start-up basé à Hong Kong –, ils ont déjà produit plusieurs articles spécialisés, dont deux consacrés à l’impact du big data sur le système financier et les défis de la réglementation des fintech.

Ils ont également élaboré une théorie de réglementation intelligente qui examine plusieurs outils réglementaires et leur rôle dans le développement de l’innovation, ainsi qu’une analyse des risques de responsabilité et de leur incidence sur l’utilisation de la blockchain.

Vitesse et intensité des évolutions

Pour le professeur Dirk Zetzsche, «réglementer intelligemment l’innovation financière requiert la participation de tous les acteurs, y compris le secteur financier, les start-up, les organismes de réglementation et les chercheurs, afin de comprendre la technologie et le droit».

«Et seule la recherche globale permettra de saisir la vitesse et l’intensité de ces évolutions», ajoute-t-il encore.

Les travaux réalisés par ces trois chercheurs, notamment subventionnés par le Fonds national de la recherche (FNR), comptabilisent déjà plus de 30.000 téléchargements sur le Social Science Research Network (SSRN) et ont déjà fait l’objet de plus de 30 articles dans des revues spécialisées.

Les trois hommes les présenteront lors de la troisième conférence annuelle «Fintech» organisée par l’unité de recherche en droit de l’Université du Luxembourg. Celle-ci aura lieu le 9 octobre prochain.