Changement pour OPF Partners

Dentons pose ses pierres

11 Février 2016 Par Sébastien Lambotte
Jusqu’alors managing partner de OPF Partners, Frédéric Feyten prend la tête de ce nouveau bureau qui participe au renforcement des activités de Dentons en Europe.  (Photo: Maison Moderne)

Le cabinet d’avocats d’affaires luxembourgeois OPF Partners a intégré Dentons, l’un des plus grands cabinets d’avocats au monde. Jusqu’alors managing partner de OPF Partners, Frédéric Feyten prend la tête de ce nouveau bureau qui participe au renforcement des activités de Dentons en Europe.

Monsieur Feyten, pouvez-vous nous présenter le cabinet d’avocats Dentons?

Dentons fait partie des plus importants cabinets d’avocats au monde. Il dispose de plus de 125 bureaux dans 50 pays et compte 6.600 avocats. En 2015, Dentons a conforté sa présence mondiale en s’établissant dans six nouvelles Places importantes, dont Luxembourg. OPF Partners étant un cabinet reconnu, nous avons été approchés. Et l’alliance s’est faite. Nous avons intégré Dentons, sur le plan économique comme juridique. 

Qu’est-ce qui vous a convaincu de l’intérêt de ce rapprochement?

Ce n’est pas la première fois que nous sommes approchés de la sorte, mais nous avions toujours décliné les offres. Avec Dentons, les relations ont été excellentes dès la prise de contact. Nous partageons une même approche des affaires. Dentons a également pour particularité d’être une firme polycentrique, ce qui fait que nous conservons une grande autonomie et continuons à gérer nos affaires comme nous l’entendons. Cette liberté d’action a pesé dans notre décision. Dans un registre différent, le temps était également venu pour OPF Partners, compte tenu de l’évolution de notre portefeuille de clients internationaux, mais également de nos métiers, de franchir un nouveau palier.

Nous continuons à gérer nos affaires comme nous l’entendons.

Frédéric Feyten, managing partner

Concrètement, qu’est-ce que le fait d’intégrer le réseau Dentons vous apporte, en interne, et quels bénéfices vont en retirer vos clients?

La valeur ajoutée prend différentes formes. Tout d’abord, Dentons Luxembourg, qui bénéficie d’une grande expérience dans des domaines comme le private equity, le droit financier et fiscal ou les fonds d’investissement, va pouvoir enrichir ses compétences avec de nouvelles pratiques, comme celles du droit du travail et de la propriété intellectuelle, par exemple. Avec Dentons, nous bénéficions également d’une présence mondiale qui nous permet de mieux servir nos clients à l’international tout en continuant à leur offrir un accompagnement sur mesure. Nous accompagnerons également les clients internationaux de Dentons, au Luxembourg. La puissance et l’expérience de l’entreprise sont également mises à profit par toute l’équipe (35 avocats), en interne, puisque nous avons, bien entendu, accès à l’ensemble des formations organisées par la firme.

Quelles sont les priorités pour cette année?

2016 est une année de transition. Nous procédons actuellement à l’implémentation du nouveau système informatique. Nous avons également pris possession de nos nouveaux bureaux (dans l’Atrium Vitrum Building à Bertrange, ndlr), un emménagement qui était programmé de longue date. La priorité, désormais, est de communiquer. Nous rencontrons l’ensemble de nos clients pour leur expliquer et leur présenter Dentons à Luxembourg. Nous allons aussi à la rencontre de nos confrères dans les différents bureaux du groupe afin de présenter le cabinet, ses activités et d’amorcer des collaborations. L’ambition pour 2016 est donc de stabiliser l’activité. Mais dès 2017, nous visons une progression de 20 % de notre chiffre d’affaires.