Dossier en cours

Camille Fohl pressenti pour présider la Spuerkeess

31 Août 2017 Par Paperjam.lu
Banque et Caisse d'Épargne de l'État
Les nominations à ce niveau pour les banques systémiques doivent être validées par la Banque centrale européenne.  (Photo: Maison Moderne / Archives )

L’ancien président de BNP Paribas en Allemagne est pressenti pour succéder à Victor Rod en tant que président de la Banque et caisse d’épargne de l’État, selon 100,7.

Selon nos confrères de 100,7, le dossier de candidature au poste de président du conseil d’administration de la Banque et caisse d’épargne de l’État (BCEE) aurait reçu le feu vert de la Banque centrale européenne (BCE), qui doit valider ce type de nomination pour les banques systémiques.

Camille Fohl serait donc pressenti pour prendre le relais de Victor Rod, en poste depuis 1992 et qui avait été renouvelé pour cinq ans en mai 2014. Mais M. Rod avait fait connaître entre-temps son souhait de se retirer, ce qui avait valu la candidature l’an dernier de l’ancien ministre et membre actuel de la Cour des comptes européenne, Henri Grethen. Une candidature finalement retoquée par la BCE en raison d’un CV qui n’avait pas convaincu.

Camille Fohl semble de son côté disposer d’un parcours plutôt favorable à cette nomination puisqu’il a été de 2013 à mars dernier président de BNP Paribas Allemagne.

Entré à la BGL en 1986, Camille Fohl a été, en 2008, un éphémère membre du group executive committee de ce qui était alors le groupe Fortis, au sein duquel il s’était également vu confier la direction de l’activité commercial banking.

Il n’avait pas survécu au séisme qui a secoué le groupe belgo-néerlandais et avait démissionné de ce même comité exécutif.