Face au FMI

Bruxelles veut créer un Fonds monétaire européen

06 Décembre 2017 Par Paperjam.lu
Commission européenne
La proposition du Fonds monétaire européen a pour toile de fond une réforme de la zone euro annoncée de longue date. (Photo: DR)

Dans le cadre d’une réforme de la zone euro, la Commission européenne a notamment proposé ce mercredi d’instituer un Fonds monétaire européen (FME) découlant de l’actuel Mécanisme européen de stabilité (MES).

À travers un plan de réforme de la zone euro qu’elle a présenté ce mercredi, la Commission européenne a défendu l’idée de créer pour la mi-2019 un Fonds monétaire européen (FME).

Ce fonds serait créé en transformant l’actuel Mécanisme européen de stabilité (MES), organe intergouvernemental de gestion de crise, institué par les 19 États membres de la zone euro.

Le FME pourrait se substituer au Fonds monétaire international (FMI), basé à Washington, dans les futurs programmes d’aide aux pays en difficulté.

Discussion le 15 décembre

Financé par les États, il pourrait aussi endosser un rôle de garant, «prêteur en dernier recours», pour les banques en difficulté dans la zone euro, au cas où les mesures déjà prévues par les établissements financiers et les États nationaux dans le cadre de l’Union bancaire ne seraient pas suffisantes.

Toutefois, cette idée de faire passer un organisme de statut gouvernemental à celui de communautaire risque d’inquiéter Berlin — l’Allemagne étant le plus important contributeur financier au MES —, ainsi que les autres gros pays, car ils perdraient de leur influence.

Le sujet sera discuté le 15 décembre à Bruxelles, à l’occasion d’un prochain sommet européen.