Nouvelle chaire

Bientôt un «professeur fintech» à l’Uni

06 Mars 2017 Par Thierry Raizer
Norbert Becker, Xavier Bettel
PayPal Europe veut contribuer à positionner le Luxembourg comme Place fintech à l’international. (Photo: Marion Dessard)

Une nouvelle chaire vient de voir le jour à la faveur d’un partenariat entre le gouvernement, le FNR et PayPal. L’alliance a pour but de trouver un professeur dédié aux fintech à l’Uni.

Le Luxembourg continue d’être le point de convergence d’efforts et d’intérêts publics et privés autour des fintech, enjeu pour l’avenir du secteur financier. La signature lundi soir d’un accord devant donner naissance à une chaire universitaire d’un nouveau genre en est l’illustration.

C’est en effet autour du Premier ministre Xavier Bettel qu’a été officialisée une coopération entre, d’une part, le Fonds national de la recherche (FNR) et l’Université du Luxembourg et, d’autre part, PayPal Europe. Objectif de la nouvelle chaire «PayPal — FNR Pearl Chair»: «démystifier les technologies digitales et repenser les connexions entre les régulateurs, les industries et les utilisateurs», selon le communiqué diffusé lundi soir par le gouvernement.

Concrètement, les fonds dégagés par PayPal Europe (le montant n’a pas été dévoilé) pour une durée de cinq ans vont permettre d’engager un professeur au sein du centre de recherche de l’Uni spécialisé dans les technologies de pointe et leur utilité pour différents secteurs économiques: l’Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SNT).

PayPal: «innovation driven»

«Avec PayPal, nous avons trouvé un partenaire de renom pour contribuer à créer un centre d’excellence international en matière de fintech au sein de l’Université du Luxembourg», s’est félicité Xavier Bettel. 

La relation entre la firme américaine figurant parmi les géants du paiement électronique et le Luxembourg dure depuis 10 ans. PayPal a en effet établi son quartier général européen au Luxembourg en 2007 et y dispose d’une licence bancaire. 

PayPal est la plus grande fintech du monde.

Norbert Becker, président du conseil de surveillance de PayPal Europe 

Les liens s’étaient encore un peu plus resserrés avec la nomination, en septembre 2014, de l’homme d’affaires très influent Norbert Becker au poste de président du conseil de surveillance de PayPal Europe.

«PayPal est la plus grande fintech du monde, et nous consacrons quatre à cinq heures uniquement à la recherche et à l’innovation lors de nos réunions de conseil qui durent une journée et demie», déclarait récemment M. Becker à Paperjam lors d’un article consacré au succès de Skype. Et d’ajouter que PayPal a vraiment «la volonté d’investir, d’inventer de nouveaux services en prenant comme effet de levier la masse critique du marché auquel nous nous adressons».

«La technologie change la vie des consommateurs et des entreprises dans le monde entier. C’est encore plus vrai concernant les services financiers, où la révolution fintech apporte de la croissance et de nouvelles opportunités pour des millions de personnes et entreprises», a déclaré Norbert Becker lundi soir dans la prolongation de l’accord signé au ministère d’État. 

Un accord à faire connaître 

Cet accord que Xavier Bettel indique avoir obtenu lors d’une rencontre avec le patron du géant des paiements électroniques doit désormais être connu. Ou plutôt permettre au Luxembourg de pouvoir se faire encore plus à l’étranger comme terreau fintech. 

Le programme Pearl du FNR qui servira de cadre à cette chaire prévoit justement de recruter un professeur d’envergure internationale, ce qui fait pleinement sens dans un secteur où le marché est loin de s’arrêter aux frontières grand-ducales.

À noter qu’en octobre 2016, une chaire regroupant sept acteurs du secteur financier avait été annoncée autour des marchés financiers et du post-marché.