Automobile

Audi mise sur la VR pour développer ses modèles

30 Mars 2018 Par Paperjam.lu
Réalité virtuelle / Audi
Avec la réalité virtuelle, le constructeur espère donc réaliser des économies à la fois de temps et d’argent. (Photo: Audi)

Chez Audi, le futur se prépare entre les quatre murs de l’Holodeck, un espace de 225 mètres carrés dédié à la réalité virtuelle. Chaussés de lunettes VR, les ingénieurs y peaufinent les prochains modèles de la marque aux anneaux. Un concept qui fait gagner du temps et même de l’argent.

C’est le nouvel outil high-tech des concepteurs chez Audi. Une salle baptisée Holodeck en référence à Star Trek, dans laquelle on entre équipé de lunettes de réalité virtuelle, d’un sac à dos contenant un petit PC de 3kg et de deux manettes. Les ordinateurs sont reliés à un calculateur central surpuissant qui s’occupe de traiter les données afin de rendre la simulation et l’expérience aussi réalistes que possible. Les manettes servent pour leur part à manipuler les objets.

Les équipes de développement et de production peuvent ainsi tourner physiquement autour du véhicule, juger de ses proportions, évaluer la qualité du design et ajuster les derniers détails. Tout cela comme si le modèle trônait réellement au milieu de la pièce. L’immersion doit être totale et les images aussi réalistes que possible puisque cette étape d’évaluation intervient juste avant la mise en production du véhicule.

La fin des prototypes physiques?

Si les tests actuellement en cours s’avèrent concluants, cela pourrait sonner le glas des prototypes physiques dans le processus de validation du design, des matériaux ou des coloris. Pour l’instant, Audi se dit satisfait des résultats obtenus. «Avec la réalité virtuelle Holodeck, nous obtenons une impression réaliste des proportions de nos futurs modèles. Cela nous permet de prendre des décisions plus rapidement», affirme le responsable du projet VR Holodeck, Martin Rademacher.

Audi précise également que la fabrication de prototypes physiques est une opération longue (jusqu’à 6 semaines) et coûteuse. Avec la réalité virtuelle, le constructeur espère donc réaliser des économies à la fois de temps et d’argent. Entièrement conçue par Audi et l’agence Lightshape basée à Stuttgart, la solution VR Holodeck pourrait rapidement devenir réalité dans d’autres services et d’autres marques du groupe Volkswagen.