Sidérurgie en Moselle

Ascometal trouve preneur, inquiétude à Hagondange

30 Janvier 2018 Par Jean-Michel Hennebert
Ascométal
Si le site d’Hagondange doit être consolidé pour le marché de l’automobile, l’aciérie, elle, devra fermer d’ici à 2019, selon les plans du groupe suisse Schmolz + Bickenbach. (Photo: Licence C.C.)

La décision du tribunal de grande instance de Strasbourg de confier au groupe suisse Schmolz + Bickenbach suscite des interrogations au siège mosellan du leader français des aciers spéciaux. Une manifestation est prévue pour mercredi.

Placée en redressement judiciaire pour la deuxième fois fin 2017, Ascometal voit son avenir confié au groupe suisse Schmolz + Bickenbach (S+B). Tranchée lundi par le tribunal de grande instance de Strasbourg, la décision met définitivement fin à la compétition qui opposait le géant à son concurrent britannique Liberty Steel.

Un choix avec des conséquences sociales, le plan de reprise de S+B prévoyant la reprise de quelque 1.200 salariés sur les 1.350 que compte actuellement le leader français des aciers spéciaux, alors que son concurrent souhaitait reprendre l’intégralité du périmètre du groupe et la quasi-totalité du personnel.

Offre de Liberty Steel soutenue par Bercy

Justifié par «la cohérence industrielle» du projet suisse qui prévoit notamment la suppression du laminoir de Dunkerque ou l’arrêt des investissements sur le train à fil de Fos-sur-Mer, le jugement a été accueilli de manière mitigée par les salariés. Dans le Grand Est, S+B prévoit de consolider la position du siège d’Hagondange pour mettre en valeur ses produits liés au marché automobile mais annonce la fermeture de l’aciérie d’ici 2019.

Pour tenter de défendre les emplois associés, les syndicats appellent d’ores et déjà à un débrayage sur le site, mercredi, à partir de 10h. De son côté, le ministère de l’Économie réunit les différents responsables des unités installées en France pour tenter de limiter le nombre de licenciements. Un exercice particulièrement délicat vu que Bercy s’était clairement prononcé en faveur du projet porté par Liberty Steel…