Revue de presse

Après l’acier, Trump veut taxer les voitures importées

24 Mai 2018 Par Paperjam.lu
Donald Trump
Avant un communiqué officiel, Donald Trump annonçait sur Twitter de bonnes nouvelles pour les travailleurs du secteur automobile de son pays. (Photo: Licence CC)

Le président américain a entamé des démarches pour analyser l’opportunité d’imposer des droits douaniers à l’importation de véhicules automobiles.

Après avoir annoncé et mis en pratique ses menaces de droits douaniers frappant l’importation d’acier aux États-Unis, le président américain marque un nouveau coup.

Donald Trump a annoncé mercredi envisager de taxer l’importation d’automobiles dans son pays.

«J’ai demandé au secrétaire Ross d’envisager d’ouvrir une enquête sous la Section 232 sur les importations de véhicules, y compris les camions et les pièces détachées, pour déterminer leur impact sur la sécurité nationale américaine», a-t-il indiqué dans un communiqué de la Maison-Blanche.


M. Ross, secrétaire d’État au commerce, indiquait dans un communiqué que les importations de véhicules étaient passées de 32% à 48% du total de véhicules vendus aux États-Unis. Le raccourci entre les aléas de l’industrie automobile américaine et l’importation de marques étrangères devra être confirmé par cette enquête, qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour les producteurs concernés.

Selon le Wall Street Journal, les taxes sur les importations de véhicules pourraient s’élever à 25%.