#Hubradar

Apple tente de rattraper son retard sur Spotify

18 Octobre 2018 Par Hub Institute
Apple essaie de rattraper son retard dans la guerre du streaming contre Spotify.
Apple essaie de rattraper son retard dans la guerre du streaming contre Spotify. (Photo: Shutterstock)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en deux articles.

Apple: quand la musique est bonne (bonne, bonne, bonne…)

Alors que la guerre du streaming musical fait rage, Apple tente de rattraper son retard sur Spotify. L’entreprise vient d’acquérir Asaii, une start-up utilisant l’intelligence artificielle pour repérer les jeunes talents. «Nos algorithmes de machine learning trouvent des artistes 10 semaines avant qu’ils ne percent dans les charts», indique l’entreprise, qui utilise, pour détecter ces jeunes pousses, des données venant aussi bien des réseaux sociaux que des services de streaming.

Apple ne s’est pas encore exprimé sur cet investissement, mais une source proche du dossier évoque le montant de 100 millions de dollars pour acheter la société. Cette acquisition revêt un double intérêt pour l’entreprise: Asaii va lui permettre non seulement d’affiner ses recommandations, mais également de se rapprocher des artistes indépendants en créant, pourquoi pas, un label les mettant en avant.

Snapchat flotte, mais jamais ne sombre

Créateur des stories, format vertical très en vogue sur les réseaux sociaux, Snapchat est pourtant en difficulté. Le réseau social avait en effet récemment annoncé la perte de près de 3 millions d’utilisateurs et une chute conséquente des revenus sur le deuxième trimestre de 2018. Mais l’entreprise ne se laisse pas abattre! Elle multiplie ainsi les projets et partenariats afin de trouver de nouveaux business models lui permettant de pérenniser son activité. Outre le partenariat avec Amazon afin de développer la recherche visuelle, l’entreprise au fantôme plancherait sur la monétisation de contenu utilisateur (permettant ainsi au média de le réutiliser), mais également sur «Snap Originals», une série de contenus produits directement par l’entreprise. Concernant ce dernier projet, Evan Spiegel, PDG de Snapchat, a annoncé qu’il avait d’ores et déjà permis de tripler le temps que passent les utilisateurs sur ce type de format.