Prix de l’innovation dans l’artisanat

Annen a l’artisanat dans ses mains

23 Novembre 2017 Par Thierry Raizer
Prix de l'Artisanat 2017
Parmi les 12 finalistes retenus, c'est finalement la société Annen qui a été récompensée, pour son système en bois de construction sans vis ni clou et réutilisable sur différentes constructions. (Photo: Chambre des Métiers)

L’entreprise Annen Plus de Manternach a remporté jeudi soir le grand prix lors de la remise du Prix de l’innovation dans l’artisanat 2017, The Hands of Innovation.

La variété des finalistes avait témoigné d’un secteur vigoureux et qui se transforme. Le choix du jury pour le grand prix reflète la manière dont les artisans peuvent tirer profit des nouvelles techniques et de la digitalisation pour se renouveler.

C’est la société Annen Plus qui a été couronnée jeudi soir au Tramsschapp durant la cérémonie de remise du Prix de l’innovation dans l’artisanat, organisée par la Chambre des métiers. Basée à Manternach, Annen Plus – finaliste dans la catégorie «Processus et système de production» dans laquelle il avait déjà reçu un prix - a séduit pour son système en bois de construction sans vis ni clou et réutilisable sur différentes constructions, dans l’esprit de l’économie circulaire.

«Notre produit est innovant, car nous utilisons la digitalisation», expliquait Alois Annen, directeur de l’entreprise, à Paperjam dans le cadre de la révélation des finalistes du concours. «Cela signifie que, selon les idées de l’architecte, nous pouvons adapter la construction aux données nécessaires pour la commande numérique des machines-outils, qui produisent automatiquement toutes les pièces de construction.»

Outre un trophée conçu par le designer luxembourgeois Gilles Gardula, l’entreprise décroche un chèque de 6.000 euros. En plus de l’innovation du produit, le dossier a séduit le jury, composé des partenaires du concours, en raison de la collaboration de la société luxembourgeoise avec l’institut Ibois, laboratoire de constructions en bois de l’Université de Lausanne.

«Les artisans ont besoin d’études pratiques pour confirmer leurs idées, et la recherche peut compter sur l’artisanat pour mettre ses concepts en application», a déclaré Tom Oberweis, président de la Chambre des métiers, dans son discours.

Prix spécial digitalisation

Surprise lors du concours qui était de retour après quatre ans d’absence: un Prix spécial digitalisation qui a été remis à la société Spanier & Wiedemann pour sa prise de mesures par drone. La Chambre des métiers qui a ouvert une cellule dédiée pour accompagner les entreprises dans leur cheminement digital a aussi annoncé par la voix de son président qu’elle voulait leur apporter un soutien «renforcé dans ce domaine dans les mois à venir».

68 candidatures et 5 lauréats 

68 candidatures avaient été déposées par les entreprises pour cette cinquième édition du concours lancé en 2006. Le jury a finalement retenu 12 finalistes au lieu des 10 prévus, compte tenu de la qualité des dossiers qui concernaient une variété de secteurs.

Outre Annen Plus, quatre autres sociétés se sont vu remettre un prix dans les catégories suivantes:

  • Catégorie Produit/Service/Design. La société Lang’s Lights est récompensée pour son système de fixation thermiquement isolée, IsoFest, qui profite de l’obligation depuis le 1er janvier 2017 de construire des maisons neuves passives. «Le jury a apprécié la coopération de Lang’s Lights avec le Luxembourg Institute for Science and Technology (List), qui a testé et confirmé l’efficacité de la fixation», précise la Chambre des métiers. 
Lang’s Lights

Armand Lang, CEO de Lang’s Lights.

  • Catégorie Internationalisation/Export. Déjà récompensés lors des précédentes éditions du concours, les Ateliers mécaniques Dostert ont convaincu avec leur passerelle facilitant l’entretien des autobus hybrides et électriques. Selon la Chambre des métiers, «la firme répond à un problème précis qui se pose partout dans le monde et qui a déjà suscité l’intérêt en dehors de nos frontières».
Ateliers mécaniques Dostert

François Dostert, directeur des Ateliers mécaniques Dostert.

  • Catégorie Marketing & Communication. La société Webtaxi et son rebranding de marque, pour en faciliter le positionnement et avec l’ambition d’offrir une expérience client simplifiée, ont été récompensés.
Webtaxi

Cyrille Horper, chargé de communication chez Webtaxi.

  • Catégorie Gestion/Organisation/Management. Le groupe Ferber a été récompensé pour sa Hairacademy, une plateforme d’échange d’idées où tous les collaborateurs, mais également des personnes extérieures au groupe, sont encouragés à développer leur expertise.
Ferber Group

Lionel Ferber, junior partner de la Hairacademy (Groupe Ferber).

Le jury était composé de neuf membres: Marc Schronen (Banque Raiffeisen), Jérôme Wiwinius (Lalux/DKV), Erny Huberty (Enovos Luxembourg), Nico Nothumb (Fiduciaire des PME), Patrick Dahm (Mutualité des PME), Jean-Paul Schuler et Arnaud Duban (Luxinnovation GIE), ainsi que Tom Wirion et Martine Bertrand (Chambre des Métiers).