En Allemagne

Angela Merkel a échoué à former un gouvernement

20 Novembre 2017 Par Paperjam.lu
Angela Merkel
La chancelière Angela Merkel va devoir maintenant signifier au président Frank-Walter Steinmeier l’échec des négociations qui devrait mener à de nouvelles élections. (Photo: DR)

La chancelière allemande a essuyé ce week-end l’un de ses plus grands revers politiques après avoir échoué à réaliser une coalition entre son parti (la CDU), le FDP et les Verts. Ce qui devrait mener à de nouvelles élections qui pourraient se faire sans elle.

Les Allemands pourraient bientôt retourner aux urnes après que la chancelière Angela Merkel a échoué à former une coalition entre son parti, la CDU, les libéraux du FDP et les Verts.

C’est un véritable échec pour la chancelière qui devait entamer un quatrième mandat après la victoire de son parti aux législatives du 24 septembre dernier, avec 32,9%, le plus mauvais résultat des démocrates chrétiens depuis 1949.

Elle aura sans doute beaucoup de mal à convaincre les libéraux – qui ont claqué la porte ce week-end – à revenir à la table des négociations, et peu de chance de convaincre les sociaux-démocrates du SPD à former une nouvelle coalition avec elle, leur leader Martin Schulz ayant plusieurs fois répété qu’il n’en voulait plus.

Il est probable dès lors qu’un nouveau scrutin soit organisé à moyen terme, même si le président allemand – Frank-Walter Steinmeier – a mis en garde dimanche les partis qui négociaient encore contre cette hypothèse.

«Assumer ses responsabilités ne signifie pas les redonner aux électeurs», a-t-il prévenu, alors que c’est à lui qu’il reviendra de décider de nouvelles élections, dès qu’il aura pris acte de l’absence de majorité au Bundestag.

Mais ces nouvelles élections pourraient se faire sans Angela Merkel à la tête de la CDU, où elle est désormais fragilisée.

Selon un sondage paru ce dimanche dans le journal Die Welt, 61,4% des Allemands pensent qu’elle ne pourra pas se maintenir à son poste après cet échec.