Une destination très prisée

Alitalia s’annonce au Findel pour Milan

09 Novembre 2017 Par Frédéric Antzorn
Alitalia
Selon Alitalia, la liaison entre Luxembourg et Milan devrait être assurée par un Embraer 175. (Photo: DR)

Bien que moribonde, la compagnie italienne devrait, dans moins d’un mois, proposer deux vols quotidiens en semaine et un le week-end entre Milan et Luxembourg. Sans jamais avoir négocié avec Lux-Airport, qui se déclare «surpris».

La compagnie Alitalia a confirmé ce jeudi depuis Rome qu’elle allait bien exploiter, à compter du 4 décembre, à raison de deux vols par jour en semaine et un le week-end, une nouvelle liaison entre Milan et Luxembourg, comme l’a révélé mercredi L’essentiel.

Chaque matin, du lundi au samedi, un vol partira de l’aéroport de Milan Linate à 6h35 et arrivera à Luxembourg à 7h50, d’où il repartira ensuite à 9h45 pour rentrer à Milan à 11h. Le soir, du dimanche au vendredi, ce vol quittera Milan à 18h40 pour arriver au Findel à 19h55, qu’il quittera à 20h45 pour rejoindre sa base italienne à 22h.

Selon la compagnie italienne, dont les réservations sont déjà ouvertes sur son site internet, ces liaisons seront effectuées par des jets régionaux de type Embraer 175. Du côté de Lux-Airport, si on se réjouit d’accueillir au Findel une nouvelle compagnie, on se dit toutefois «surpris» par cette annonce, du fait qu’Alitalia n’a jusqu’ici jamais noué de contact avec le gestionnaire de l’aéroport de Luxembourg.

Des doutes persistent

«La réservation des créneaux horaires s’est faite, selon une procédure classique, par le biais d’un prestataire londonien», nous a confié René Steinhaus, directeur commercial de Lux-Airport, citant ACL International, une société spécialisée dans ces réservations, active auprès d’une quarantaine d’aéroports internationaux. Pour le reste, Lux-Airport ignore si un contrat a déjà été passé entre Alitalia et un agent de handling au sol – comme LuxairServices – et, finalement, si cette annonce n’est pas prématurée.

«La réservation de créneaux n’engage en rien la compagnie aérienne», poursuit René Steinhaus, rappelant qu’en son temps, EasyJet en avait également réservé pour une liaison entre Luxembourg et Lyon, pour laquelle aucun avion de la compagnie britannique n’a jamais décollé ni atterri.

L’annonce de cette nouvelle liaison entre le Findel et la capitale lombarde en laisse par ailleurs d’autres perplexes, sachant qu’Alitalia est en très grande difficulté après avoir été lâchée par son actionnaire Etihad Airways, et que la liaison entre Milan et Luxembourg est déjà exploitée en direct par Luxair et EasyJet, voire même par Ryanair, qui relie de son côté le Findel à Bergame, toute proche de Milan.