Écosystème start-up

Algoreg séduit un géant des cryptomonnaies

14 Septembre 2018 Par Jonas Mercier
Jeremy Antkowiak, CEO d’Algoreg
«Cet investissement nous aidera à accélérer la croissance de nos activités dans le secteur des services financiers associés à la blockchain», a déclaré le CEO d’Algoreg Jeremy Antkowiak.  (Photo: Matic Zorman / archives)

La plate-forme d’échange de monnaies virtuelles Huobi a acquis une participation minoritaire dans le capital de la regtech luxembourgeoise Algoreg et siègera désormais à son conseil d’administration.

Spécialiste des procédures d’enregistrement de clients pour les entreprises financières régulées, Algoreg annonce la venue d’un acteur mondial des cryptomonnaies dans son actionnariat.

Classée comme troisième plate-forme d’échange de monnaies virtuelles au niveau mondial par le site CoinMarketCap, Huobi est entrée dans le capital de la regtech en y acquérant «une part minoritaire», précise un communiqué publié ce mardi. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

«Cet investissement nous aidera à accélérer la croissance de nos activités dans le secteur des services financiers associés à la blockchain», a déclaré le CEO d’Algoreg Jeremy Antkowiak. La start-up luxembourgeoise pourra également profiter de l’expérience du géant chinois, qui siègera désormais à son conseil d’administration.

«Un partenariat solide»

Pour Huobi, il s’agit aussi de bénéficier de l’expertise de la start-up luxembourgeoise pour accélérer les procédures réglementaires, tout en s’assurant de rester conforme. Algoreg est en effet l’un des seuls acteurs regtech à proposer une procédure d’enregistrement client entièrement basée sur la vidéo.

«Ce partenariat solide avec Algoreg permet à Huobi d’exercer ses activités efficacement dans le cadre réglementaire et de rester à la pointe de la conformité internationale», a précisé le CEO de l’entreprise d’origine chinoise Run Wang.

Fondée en 2017 au Luxembourg par des spécialistes de la compliance et du paiement, Algoreg s’est fait connaître en devenant l’une des huit start-up finalistes aux Fintech Awards 2018, en juin dernier.