Compliance

Algoreg, le cerbère des plates-formes en ligne

20 Juillet 2018 Par Paperjam.lu
Jeremy Antkowiak
Jeremy Antkowiak, CEO d’Algoreg, lors de son pitch à la troisième édition des Fintech Awards 2018, durant laquelle la jeune regtech a atteint la finale. (Photo: Matic Zorman / archives)

En associant la gestion quotidienne du risque et la technologie, Algoreg offre une compliance automatisée et simplifiée. Après une récente levée de fonds d’un million de dollars, la jeune regtech créée en 2017 et logée chez l’incubateur Lux Future Lab à Luxembourg-ville a les moyens de voir grand, très grand.

Fondée par des spécialistes de la compliance et du paiement, Algoreg a pour ambition de révolutionner les processus d’identification et de connaissance client (KYC) des acteurs régulés, qu’il s’agisse des banques, des plates-formes de jeux ou d’échange de cryptomonnaies, mais aussi des établissements de crédit et des compagnies d’assurances.

Contrairement aux solutions proposées jusqu’ici sur le marché, Algoreg propose un outil intégré et modulaire qui englobe de manière automatisée toutes les phases de cycle de la relation client, depuis la mise en relation (on boarding) et l’ouverture du compte jusqu’au suivi quotidien du risque.

Machine learning et reconnaissance vocale

Algoreg a développé une solution reposant sur un vidéobot et des algorithmes de machine learning et reconnaissance vocale. Le processus automatique de vérification des clients, disponible 24h/24 et dans plus de 100 langues, permet d’éviter les papiers, les rendez-vous et les vérifications souvent longues et aléatoires.

Une fois ces étapes franchies, un scoring global est envoyé à l’établissement pour l’informer de la probité – ou non – du potentiel client. Si tout est en ordre, l’ouverture de compte est immédiate. Algoreg assure ensuite le suivi des clients, analysant et validant en permanence les changements susceptibles de modifier leur profil.

Une levée de fonds d’un million de dollars

Avec des clients et des prospects un peu partout en Europe, en Chine et aux États-Unis, l’équipe d’Algoreg appréhende l’avenir avec confiance. Salué par les professionnels du marché, le logiciel luxembourgeois suscite également l’intérêt de nombreux acteurs non régulés, comme les acteurs de l’e-commerce, soucieux de mieux connaître leurs clients et d’éviter les risques.

En mars 2018, la start-up a réalisé une levée de fonds d’un million de dollars auprès notamment d’investisseurs luxembourgeois et de fonds d’investissement institutionnels. De quoi assurer le développement de l’entreprise et lui permettre de s’agrandir.