Nomination officielle

Aditya Mittal à la présidence d’ArcelorMittal

05 Mars 2018 Par Jean-Michel Hennebert
En plus de ses fonctions de CFO du groupe et de CEO d’ArcelorMittal Europe, Aditya Mittal possède désormais le titre de président du groupe. (Photo: Dan Smith / Archives)

Le CFO du groupe et CEO d’ArcelorMittal Europe a été officiellement nommé président du numéro un mondial de la sidérurgie, «en plus de ses responsabilités actuelles», annonce lundi le groupe.

La succession pour la direction du groupe ArcelorMittal s’organise et se précise avec la nomination, lundi, d’Aditya Mittal au poste de président d’ArcelorMittal. Si le fils de Lakshmi Mittal, CEO du groupe sidérurgique, était déjà CFO du groupe et CEO d’ArcelorMittal Europe, il obtient un nouveau titre voué à «refléter le fait qu’il est totalement impliqué dans la stratégie du groupe, sans toutefois être membre du conseil d’administration», indique un porte-parole d’ArcelorMittal, contacté lundi par Paperjam.

Dans les faits, cette annonce «ne changera rien» dans l’organisation actuelle, selon l’aveu du représentant du leader mondial de la sidérurgie, puisque Aditya Mittal continuera à se référer à son père pour ce qui est de la conduite de l’entreprise. Pour Lakshmi Mittal, cité dans le communiqué officiel, cette décision intervient en raison du fait qu’«Aditya s’est révélé être un manager efficace et accompli (…) produisant des résultats et créant de la valeur pour l’entreprise.»

Cette annonce intervient quelques semaines après la publication de résultats rassurants pour le groupe, avec un bénéfice en 2017 de 4,6 milliards de dollars (3,7 milliards d’euros) et un chiffre d’affaires de 68,6 milliards de dollars (55,8 milliards d’euros). Soit des chiffres en forte progression par rapport à 2016 et surtout 2015, où le groupe avait annoncé une perte record de 7,9 milliards de dollars (6,4 milliards d’euros).