Jour J

53 pubs triées sur le volet aux Media Awards

01 Février 2018 Par Thierry Raizer
Media Awards 2016 - Rosport Nvision
L’édition 2016 du concours avait été marquée par la campagne «The Legend», signée Nvision, pour Sources Rosport. (Photo: Maison Moderne/archives)

La 4e édition des Media Awards verra 53 dossiers départagés dans six catégories. Le jury rendra son verdict le 1er février depuis le Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg.

Comme tous les deux ans, la communauté de la communication et de la création publicitaire du Luxembourg va se réunir à l’occasion des Media Awards organisés conjointement par Maison Moderne et RTL. Cette édition sera marquée par la participation du président du conseil de surveillance de Publicis Groupe, Maurice Lévy, en tant que président d’honneur. Le concours, récompensant la publicité «above the line» et dont la soirée de gala se déroule au Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg, nécessite le travail engagé et bénévole des six membres du jury. Tous sont experts de la communication et des médias et ont dû éplucher les 164 dossiers de candidature pour déterminer les finalistes dans six catégories: Cross-Media, Presse B2B, Presse, TV/Cinéma, Internet et Radio.

«Le jury était composé d’experts disposant d’expériences différentes, ce qui nous a donné l’opportunité de pondérer nos critères de façon nuancée, déclare Pascale Kauffman, membre du jury. Il est toujours très utile d’avoir un regard extérieur dans le cas d’un petit marché tel que le nôtre.»

D’après sa connaissance du secteur, la fondatrice de l’agence Apollo Strategists estime que d’autres campagnes auraient pu concourir: «Les Media Awards représentent une occasion fantastique pour les agences de mettre en avant le travail fourni pour leurs annonceurs.» 15 agences, 37 annonceurs ont été choisis cette fois autour de 53 projets.

L’ancien directeur de la Confédération luxembourgeoise du commerce (CLC) et fondateur de la société Coast Consulting, Thierry Nothum, a aussi volontiers endossé ce rôle. Il s’interroge sur l’exploitation de toutes les possibilités technologiques offertes par internet, au regard des dossiers déposés dans cette catégorie. Quant à la question de savoir quelle est la recette pour composer une «bonne pub», Thierry Nothum indique que «l’excellence continue de passer par un équilibre entre le travail artistique et le message qui doit être retenu, sans devoir revoir la publicité indéfiniment.»

Jugé peu avenant par un autre membre du jury qu’est Damien Lemaire (rédacteur en chef de Media Marketing en Belgique),

le niveau de la qualité globale des dossiers tient peut-être, en partie, au manque de budget chez certains. «Depuis une dizaine d’années, les annonceurs ont d’autres priorités», ajoute Pascale Kauffman. La crise et ses conséquences réglementaires pour le secteur financier ont ajouté des lignes comptables pour les entreprises qui, pour certaines, ont temporisé leurs investissements en communication.

Demandez le jury

Outre les prix Gold, Silver et Bronze remis dans les six
catégories du concours, les membres du jury remettront un coup de cœur à une campagne. Le jury de l’édition 2018 des Media Awards est composé de:

  • Joe La Pompe
    (Célèbre chasseur de publicités jumelles – joelapompe.net)
  • Damien Lemaire
    (Media Marketing Belgique)
  • Hugues Rey
    (Havas Media Group Belgium)
  • Pascale Kauffman
    (Apollo Strategists)
  • Dominique Godin
    (Conseil en stratégie de communication)
  • Thierry Nothum
    (Coast Consulting)

Découvrez la liste des 53 projets nominés pour l'édition 2018 des Media Awards.