Programme d’accélération

10 start-up sélectionnées pour Fit4Start

13 Mars 2018 Par Jonas Mercier
Sur les 10 start-up sélectionnées, trois sont luxembourgeoises
Sur les 10 start-up sélectionnées, trois sont luxembourgeoises. (Photo: DR)

Les 10 lauréats de la 6e édition du programme d’accélération de Luxinnovation ont été sélectionnés lundi soir, après une session de pitch qui aura duré toute la journée et vu 29 start-up du monde entier présenter leur business.

Luxinnovation voulait marquer le coup pour lancer cette 6e édition de Fit4Start, qui prend une nouvelle dimension en doublant le nombre de start-up sélectionnées à son programme de coaching accéléré de quatre mois.

Après une séance de pitch qui a duré toute la journée et qui a été ouverte à l’ensemble de l’écosystème luxembourgeois, les jurys ont annoncé dans la soirée les 10 lauréats de cette session de printemps, devant une salle pleine au complexe Kinepolis de Kirchberg.

«La sélection des 29 start-up qui ont présenté leur dossier était très variée, tant par les pays de provenance que par les secteurs d’activité», a confié Diane Tea, business advisor et membre du jury. «Je suis heureuse que la seule start-up active dans la greentech ait été retenue.»

«Beaucoup de projets sont liés à l’analyse de données, ce qui est très en ligne avec l’ambition du Luxembourg, qui est de créer une ‘trusted driven data economy’», a affirmé pour sa part Michele Gallo, conseiller ICT au ministère de l’Économie.

Les nominés sont:

  • B2B Pay (Allemagne - fintech)
  • bNesis (Pologne - fintech)
  • Inkspired (Équateur)
  • IntegerAI (Royaume-Uni - HR)
  • Machinations (Roumanie - gaming)
  • Metri (Finlande - advertising)
  • MyMedBot (Luxembourg - eHealth)
  • Salonkee (Luxembourg - plateforme de réservation)
  • Univize (Luxembourg - plateforme de notation)
  • Hopes (France)

La soirée a également été l’occasion d’annoncer les start-up de la 5e édition de Fit4Start qui ont réussi le programme. Seules trois sur les cinq qui avaient été sélectionnées ont été graduées. Il s’agit de UME, Prometheus et VanHack.