Cité judiciaire
09 Janvier 2018

Les trois enseignantes de lycée et le mari de l’une d’entre elles, accusés d’avoir violé le secret professionnel en diffusant les corrigés d’épreuves communes, ont été une nouvelle fois acquittés en appel ce mardi.

Pages