Juncker
21 Novembre 2017

Le procès dans l’affaire des écoutes du Service de renseignement (Srel) «est remis à une date ultérieure» en raison d’un «empêchement imprévu» de Jean-Claude Juncker, annonçait l’Administration judiciaire ce mardi après-midi.

Pages