20 Avril 2018

Un mois après les révélations sur le vol d’un véhicule de fonction d’un salarié ayant accès à des données sur la centrale nucléaire lorraine, la ministre de la Santé assure que le matériel présent dans la voiture ne permet pas de mettre en péril la sécurité du site.

Pages