06 Avril 2015

Défendu par la Commission en janvier 2013, le projet Smart Border veut rendre les contrôles des citoyens non européens plus efficaces aux abords du continent. Une étude technique vient de laisser place à un pilote opérationnel. À terme, les aéroports de la zone Schengen verront leurs échanges d’informations et procédures renforcés.

Pages