26 Septembre 2017

Quatre jours après le discours de Florence, où Theresa May avait fait des concessions, les positions des deux négociateurs n’ont pas changé. David Davis continue de parler de facture du divorce et d’une période de transition, ce qui va contre le mandat de Michel Barnier.

Pages