Pascal Morin
09 Novembre 2017

La crise des subprimes a lancé une décennie marquée par un trou d’air économique durable et par une forte montée des populismes dans les démocraties occidentales. Pascal Morin, dans son ouvrage «De la crise des subprimes au populisme», explore les causes économiques de ce phénomène politique. Tout en rejoignant l’universitaire Philippe Poirier, spécialisé dans les populismes, sur la responsabilité de l’Union européenne dans la crise comme dans sa solution. Deuxième partie du «Bavardages» paru dans le magazine Paperjam le 26 octobre.

Pages