Le transport, le travail et l’éducation, mais aussi la culture et le tourisme sont à l’agenda des deux années de présidence luxembourgeoise de la Grande Région.
03 Février 2017

La présidence luxembourgeoise de la Grande Région a été officiellement lancée jeudi aux Rotondes. L’occasion pour Corinne Cahen de rappeler que son mandat s’intéressera avant tout aux citoyens. Mais aussi pour ses voisins belges, français et allemands de reconnaître les lacunes de cette entité, qui reste trop vague pour beaucoup.

Pages