19 Avril 2017

Le compte à rebours est lancé pour les professionnels du secteur financier qui doivent mettre en application la directive MiFID II au 1er janvier 2018. Son champ d’application très étendu est guidé par la volonté de transparence et de traçabilité des transactions financières, opérées par des sociétés d’investissement. De nouvelles obligations doivent être respectées en matière d’archivage des conversations entre clients et conseillers en investissement. À l’heure où les professionnels du secteur doivent valider leurs réponses opérationnelles, revenons sur les obligations de la directive et les points-clés d’une implémentation réussie.