12 Février 2019

Les traitements de données personnelles qui présentent un risque élevé pour la vie privée des personnes concernées doivent faire l’objet d’une analyse d’impact (AIPD ou DPIA). Cette démarche vise à identifier et réduire ce risque en amont. Il s’agit d’un élément essentiel du principe de «responsabilité» que la loi impose désormais à toute organisation.